Commercialisation des boissons : de nouvelles réglementations verront le jour

5437685854_d630fceaff_b-
336
Partager :

Le marché  des boissons connaîtra quelques changements. Le conseil de gouvernement, réuni jeudi 9 mai, a adopté le projet de décret n° 2.19.13 relatif à la qualité et à la sécurité sanitaire de certaines boissons commercialisées. Ce projet attend sa publication au BO. L’objectif de ce nouveau décret : recadrer les conditions de leur mise sur le marché.  

Ce nouveau décret vise également les conditions de mise sur le marché des boissons au lait, les boissons énergisantes, les boissons à base de thé, de café ou de thé glacé.

De plus, d’autres catégories de boissons sont concernées : les produits obtenus par mélange d’eau, et dans une proportion minimale de 10% de jus de fruits, de jus de légumes et d’autres types de concentrés de jus de fruits et de pulpe de légumes. Il faut savoir aussi que ces nouvelles touchent de même les soda, les limonades et boissons aromatisées.

Selon nos confrères des Inspirations Eco,  les exploitants des établissements de commercialisation doivent assurer la traçabilité de leurs produits et se conformer strictement aux exigences imposées par l’article 6 du nouveau décret, notamment celles relatives aux additifs autorisés.

Parmi les nouvelles règles annoncées, les mentions spéciales d’étiquetage sur les boissons énergisantes. Ces boissons qui attirent de plus en plus les jeunes actuellement contribuent aux troubles cardiaques et troubles comportementaux.