Coopération Maroc-Australie : Akhannouch entame plusieurs visites

5437685854_d630fceaff_b-
354
Partager :

La visite diplomatique qu’a effectué le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch, accompagné de la délégation marocaine en mission de coopération, a englobé plusieurs visites, ce mercredi 6 février en Australie, afin de renforcer la coopération entre le Maroc et le pays dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche maritime.

Visite d’une usine de dessalement de l’eau de mer (Lonsdale)

Les grands projets menés par le Maroc dans le domaine du dessalement de l’eau de mer dans le cadre du PMV ont suscité un vif intérêt  en marge d’une visite d’une usine de dessalement de l’eau de mer « Lonsdale » au sud de l’Australie.

Les activités de cette usine s’articulent atour de la fourniture de l’eau potable et du traitement des eaux usées.

Visite des fermes SUNDROP

Les fermes SUNDROP  sont une excellente solution pour exploiter les terres arides en agriculture grâce à un schéma duquel le Maroc peut s’inspirer pour rentabiliser des productions de manière durable et sans pression sur les nappes phréatiques.

Contrairement à une serre conventionnelle qui utilise les eaux souterraines pour l'irrigation, le gaz pour le chauffage et l'électricité pour le refroidissement, cette serre transforme l'eau de mer et la lumière du soleil en énergie et en eau. Ce qui permet de cultiver des produits sur des terres dégradées situées dans des zones arides auparavant considérées comme trop stériles pour l’agriculture.

Ce projet lancé fin 2016 en Australie,  fait sortir des tomates du désert. La production de ces fermes est de l'ordre de 17 000 tonnes (13% du volume de production nationale), en garantissant une  préservation de l’eau, plus d’emploi, une meilleure rentabilité et une volatilité de dépenses réduites.

Networking  

Les opportunités d’investissement et d’échanges d’expertise technique ont été au coeur d’une série de rencontres entre la délégation marocaine et plusieurs institutionnels, et entrepreneurs locaux dont des membres du Conseil d'affaires Maroc-Australie ainsi que de la Chambre de commerce et d’industrie australo-arabe, unique association nationale pour le commerce et les investissements bilatéraux entre l’Australie et les pays de la Ligue arabe.

Les échanges ont porté entre autres sur les éventuelles possibilités d’assister les entreprises australiennes qui exportent ou veulent se développer dans les marchés au Maroc, ainsi que  les entreprises marocaines cherchant à investir en Australie.