Imad Toumi : Le Maroc, un pays leader dans la production du cobalt primaire

5437685854_d630fceaff_b-
448
Partager :

Le président directeur général du groupe Managem, Imad Toumi, a affirmé, ce mercredi 18 mai à Marrakech, que le Maroc est un pays leader en matière de production du cobalt primaire (2.000 tonnes de cobalt par an).

« Nous sommes une des rares mines de production de cobalt primaire en Afrique. Nous sommes leader sur ce segment du marché », a affirmé Toumi, qui s’exprimait à l’ouverture de la conférence mondiale du cobalt, organisée les 17 et 18 mai par le Cobalt Development Institute (CDI), l’association internationale des professionnels du Cobalt dont Managem fait partie du conseil.

Dans ce cadre, Toumi a souligné que cette conférence constitue une opportunité pour discuter avec tous les acteurs opérant dans le marché du cobalt sur l’état du marché mondial et l’avenir de ce métal surtout avec l’évolution de ses cours qui ont doublé depuis un an, tirés essentiellement par les applications potentielles, en particulier, dans l’utilisation de la batterie dans l’industrie automobile, notant qu’en 2016, la production de cobalt du groupe Managem s’est élevée à 2081 tonnes métriques (TM), franchissant pour la première fois le seuil de 2000 TM de production pour ce métal.

« Avec le développement rapide de l’industrie des batteries, notamment pour les besoins relatifs aux véhicules électriques ou en stockage d’énergie, la demande mondiale en cobalt est appelée à croitre et offre des perspectives de développement intéressantes pour ce métal, actuellement commercialisé à 25 dollars/lb, plus haut prix de vente depuis 9 ans », a-t-il précisé.

En outre, il a fait savoir que le groupe commercialise ce métal sous forme de cathode, un produit utilisé dans les domaines de l’aéronautique, l’industrie, la téléphonie ou l’automobile, ajoutant qu’une partie des cathodes est obtenue par recyclage et valorisation des rejets miniers, grâce à un procédé développé par le centre de recherche du groupe, et permettant ainsi de réduire l’impact de l’activité sur l’environnement.

Pour sa part, le directeur général des activités minières et industrielles au Maroc pour Managem, Ismail Akalay, a relevé que cette rencontre constitue une occasion d’échanges commerciaux et de tractations commerciales entre les fournisseurs et clients en vue de conclure des contrats entre producteurs et consommateurs de cobalt.

Le royaume est classé 12ème producteur mondial du cobalt grâce, notamment à la mine de Bou-Azzer, située à 120 km au sud d’Ouarzazate, a-t-il indiqué, notant que le cobalt du Maroc est reconnu par sa qualité sur le plan international, puisque le groupe Managem a opté depuis longtemps pour le clean cobalt, qui a été extrait et raffiné dans des conditions qui respectent les droits des miniers et l’environnement.

Cette conférence annuelle a réuni 250 participants, représentant une trentaine de pays et plus de 100 sociétés opérant dans le marché du Cobalt, dont des experts, des opérateurs miniers, des chercheurs universitaires, de grands groupes industriels ou des constructeurs automobiles.

Cet événement a été occasion pour le groupe Managem de présenter son parcours et ses réalisations autour de l’activité Cobalt, ainsi que le fruit de ses recherches concernant l’amélioration de la sécurité et des capacités de stockage d’énergie de la cathode de Cobalt.