La BAD, premier bailleur de fonds au Maroc dans le secteur de l’eau

5437685854_d630fceaff_b-
64
Partager :

La Banque Africaine de Développement (BAD) est placée au premier rang des bailleurs de fonds du Maroc dans le secteur de l'eau, avec un financement qui a atteint depuis le début de son intervention au Maroc environ 12 milliards de dirhams (1,1 milliard d’euro).

Les installations réalisées dans le cadre des différents projets financés par la BAD ont permis d’assurer une alimentation en eau potable de façon durable pour plusieurs villes du royaume du Maroc.

Elles ont également permis de faciliter l’accès à l’eau potable dans des zones rurales non desservies, d’améliorer les conditions sanitaires des populations et d’assurer la protection et la préservation des ressources hydriques.

Les programmes financés par la BAD ont permis d’améliorer les systèmes d’adduction et de distribution d’eau dans 30 villes marocaines (plus des 2/3 de la population du pays), réparties sur la totalité du territoire.

Cela a amélioré l’accès à l’eau potable en milieu urbain, qui est de l’ordre de 100%, mais également en milieu rural, où le taux est passé de 14% en 1990 à 94% actuellement.

Les résultats ne sont pas en reste pour l’assainissement, avec un taux d’accès en milieu urbain passé de moins de 50% en 1990 à plus de 70% actuellement.

Les grands projets structurants en cours d’exécution financés par la BAD s’élèvent à 300 millions d’euros. Ils visent notamment le renforcement et l’amélioration de la quantité et de la qualité de l’approvisionnement en eau potable sur l’axe Rabat-Casablanca pour environ 5 millions de personnes, la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable d’environ 2 millions d’habitants dès 2017 dans la zone de Marrakech, d’Al Haouz et d’Al Kelaa, le renforcement et la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable de plusieurs agglomérations et l’amélioration de la qualité d’eau au niveau du système de Bouregreg et des performances des systèmes d’alimentation en eau potable existants.

Dans le cadre de sa prochaine stratégie de coopération avec le Maroc pour la période 2017-2021, la BAD souhaite poursuivre son intervention dans le secteur de l’eau, consolider sa relation avec son principal partenaire, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), et accompagner le gouvernement marocain dans la réalisation des grands projets structurants dans ce secteur de première importance.