La Caisse centrale de garantie lance une nouvelle offre de produits

5437685854_d630fceaff_b-
489
Partager :

Mohamed Benchaaboun, ministre de l’Economie et des Finances, a présidé, ce mercredi 20 février à Rabat, la 33ème réunion du Conseil d’administration de la CCG. Cette réunion a été consacrée notamment à l’examen de l’activité de l’exercice 2018 et à la fixation des objectifs pour l’exercice 2019 ainsi que des moyens à mettre en œuvre pour les atteindre.

Benchaaboun a  souligné qu’un ensemble de mesures en faveur de la relance de l’investissement et de l’amélioration de l’accès au financement des TPME sont en cours d’adoption dans le sillage de la loi de finances 2019.

Parmi ces mesures, figure le relèvement du plafond des crédits accordés par les Associations de Microcrédit (AMC) qui passeront ainsi de 50.000 à 150.000 DH. Pour assurer l’attractivité de cette mesure, notamment en termes de réduction du taux d’intérêt du micro crédit, Monsieur le Ministre a indiqué que la CCG mettra en place des lignes de financement à destination  des AMC, qui viendront s’ajouter aux ressources de ces associations pour leur permettre d’octroyer aux TPE formalisées des crédits à des conditions favorables.

Le responsable a mentionné également la simplification de l’offre de garantie de la CCG qui sera dorénavant améliorée, regroupée et simplifiée dans l’intérêt des TPME. La nouvelle offre de garantie permet ainsi de répondre aux deux principales problématiques de financement qui se posent aux TPME, à savoir l’investissement et les besoins en fonds de roulement.

En vue d’accompagner davantage le développement des PME, la CCG doublera ses plafonds de garantie au profit des entreprises industrielles et exportatrices ainsi que celles opérant dans le domaine des énergies propres. A condition pour le entreprises bénéficiaires, a t-il précisé, de disposer d’une gouvernance efficace.

En marge de cette 33e réunion avec le Conseil de l’administration de la CCG, le ministre de l’Economie et des Finances a présidé la cérémonie de lancement de la nouvelle offre-produits de la CCG destinée aux TPME marocaines, et ce le mercredi 20 février 2019 au siège du Ministère.

Ainsi, la nouvelle offre de garantie de la CCG comprend, outre « Damane Express », offre de garantie couvrant les besoins d’investissement et de fonctionnement des TPE, le produit « Damane Istitmar » qui garantit les crédits d’investissement et, d’une manière générale, les crédits à moyen et long termes. La nouvelle offre-produits comporte également le produit de garantie « Damane Atassyir », couvrant les crédits de financement des besoins en fonds de roulement des PME.

Parallèlement à l’offre de garantie, il a été procédé au lancement de deux produits de financement, à savoir « Mezzanine PME » et « Tamwil Microfinance ».

Le premier, qui répond à la problématique de sous-capitalisation des entreprises, consiste en un prêt subordonné en faveur de PME industrielles et exportatrices ; le second est une ligne de financement de TPE formelles servies par les Associations de Microcrédit et vise la réduction du coût de financement pour cette population d’entreprises.  

A l’issue de cette cérémonie, il a été procédé à la signature d’un Protocole d’Entente entre le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, le Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM), la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), et la Caisse Centrale de Garantie (CCG) portant sur la mise en œuvre de la nouvelle offre-produits de garantie et de financement ainsi que le doublement des plafonds de garantie pour les PME industrielles, exportatrices et celles initiant des projets dans le domaine du «Green», disposant d’une gouvernance efficace.

Lors de cette cérémonie, il a été également procédé à la signature des conventions de coopération liant la CCG et des Associations de Microcrédit pour la mise en place de la nouvelle offre de financement en faveur des TPE formelles.

En ce qui concerne l’activité dédiée aux Particuliers, elle a connu la réalisation des mêmes niveaux d’activité que l’exercice précédent, mobilisant une enveloppe de crédits garantis de plus de 5 milliards de DH, en faveur de plus de 22.000 bénéficiaires.