Lancement à Rabat du club des femmes œuvrant dans le tourisme

5437685854_d630fceaff_b-
893
Partager :

Le club des femmes du tourisme, une association à but non lucratif visant l'amélioration des conditions des femmes œuvrant dans ce secteur, a été lancé lors d'une cérémonie tenue, ce jeudi 12 octobre à Rabat

Né du constat que les femmes demeurent sous-représentées dans le secteur touristique, avec à peine 25,9% en moyenne nationale, contre 50 à 85% dans les pays européens, le club des femmes du tourisme se veut une plateforme d’échanges et de promotion pour les femmes intervenant dans le monde touristique.

Intervenant à cette occasion, la présidente du club, Fathia Bennis a mis en exergue le rôle pivot que joue la femme dans le secteur du tourisme, même si elle est peu présente et souffre de possibilités d’évolution limitées, précisant que seulement 30% de femmes travaillent dans le secteur de l’hôtellerie et 40% dans les agences de voyage, pour un taux de féminisation total de 25,9%.

Elle a précisé, dans ce cadre, que le club des femmes du tourisme œuvrera à préconiser des actions en faveur d’une plus grande participation, ainsi qu’une discrimination positive favorisant leur reconnaissance et leur valorisation dans ce secteur.

Plus qu’une simple action citoyenne, ce club se veut une plateforme d’échange et une force de proposition à même d’encourager les vocations et de créer une saine émulation dans le secteur, a précisé Fathia Bennis.

Ce club s’assigne également pour objectifs la contribution au développement de l’industrie touristique, la promotion des valeurs d’un tourisme durable, solidaire et accessible à tous, l’amélioration des conditions de travail de la femme dans le secteur du tourisme et, plus particulièrement, pour la promotion de l’image de la femme marocaine œuvrant dans le secteur, a noté l’ancienne directrice de l'Office national marocain du tourisme.

Le Club aspire, de même, au développement d’un tourisme équitable respectueux des femmes et des hommes travaillant dans le secteur, la promotion des échanges d’expérience et des mises en relation avec d’autres organisations poursuivant les mêmes objectifs au niveau national et international, l’organisation des événements et des formations au pro?t des femmes du secteur, ainsi que l'accès de ses membres à tout savoir, savoir-faire et bonnes pratiques, a-t-elle conclu.

lire aussi