Le Maroc, deuxième plus gros importateur d’armes françaises en Afrique en 2016

5437685854_d630fceaff_b-
246
Partager :

Selon un nouveau rapport du ministère français de la défense, le Maroc était en 2016, le deuxième plus gros importateur d’armes françaises en Afrique

Ayant dépensé un total de 127 millions d’euros, le royaume se retrouve ainsi derrière l’Egypte et devant l’Algérie.

Le rapport indique que les pays d’Afrique du Nord ont dépensé environ 253,9 millions de dirhams pour des armes et du matériel militaire français en 2016, contre seulement 111,8 millions de dirhams en 2015.

Avec 127 millions d’euros dépensés en armes et matériel militaire, le Maroc est premier parmi les pays nord-africains, dépensant 19 millions d’euros de plus que l’Algérie et 104 millions d’euros de plus que la Tunisie.

En Afrique, la majeure partie des ventes d’armes françaises en 2016 étaient destinées à l’Egypte avec 1,3 milliards d’euros.

Depuis 2012, les ventes au Maroc ont atteint 655,2 millions d’euros contre 212 millions pour l’Algérie, indique le rapport. Ce dernier note également que le Maroc était le 10ème acheteur d’armement français au monde entre 2007 et 2016.

A noter qu’à l’échelle mondiale, l’Algérie demeure au Maghreb le premier importateur d’armes.