Le Maroc adhère à la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures

5437685854_d630fceaff_b-
261
Partager :

La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) a annoncé mercredi que son Conseil des gouverneurs avait approuvé les demandes d'adhésion de six nouveaux pays, dont le Maroc portant à 93 le nombre total de membres approuvés.

"Au cours des trois dernières années, le nombre de membres de la BAII est passé de 57 fondateurs à 93 membres approuvés de presque tous les continents. Cela montre l'engagement de nos membres à la coopération multilatérale et renforce le rôle de la BAII dans la communauté financière internationale", a déclaré Sir Danny Alexander, vice-président et secrétaire corporatif de la BAII.

Il a également noté que l'adhésion de nouveaux membres de la Banque en Europe et en Afrique reflète également l'importance du développement de la communication interrégionale, mené par le groupe bancaire, notamment en ce qui concerne la mise en place d'infrastructures durables qui favorisent l'accès à de nouveaux marchés en Asie et ailleurs.

Les six membres prospectifs (Le Maroc l'Algérie, la Libye, le Ghana, la Serbie et le Togo) adhéreront officiellement à la BAII une fois qu'ils auront achevé les processus nationaux requis et effectué le premier versement de capital auprès de la banque. Les parts attribuées aux nouveaux membres potentiels proviendront de la réserve existante de parts non allouées de la banque.