Le ministère de l'agriculture et de la pêche maritime remporte le prix d'or de l'EBRD

5437685854_d630fceaff_b-
347
Partager :

Le ministère de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a remporté, ce jeudi 10 mai, le prix d'or de la résilience climatique octroyé par la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (EBRD), pour son projet phare visant la préservation des eaux de la plaine du Saïs

Ce prix a été remis au Secrétaire général du ministère, Mohammed Sadiki, en présence de l'ambassadeur du Maroc en Jordanie, Mohammed Sitri, lors d'une cérémonie organisée en marge de l'assemblée annuelle de l'EBRD qui se tient à la mer morte en Jordanie.

Outre le ministère de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, des eaux et forêts, trois établissements et entreprises représentant l'Egypte, la Turquie et la Lettonie se sont vus attribuer, dans l'ordre, des prix d'or dans les catégories meilleures pratiques environnementales et sociales, énergie durable et créativité environnementale et sociale.

En marge de cette cérémonie marquée par le lancement du rapport de l'EBRD sur la durabilité en 2017, Mohamed Sadiki a indiqué que ce chantier s'insère dans les grands projets inclus dans le Plan Maroc Vert visant la durabilité du développement agricole et de la production, et qui focalise sur l'irrigation en tant qu'outil d'adaptation et d'amélioration de la productivité outre la consécration de la durabilité dans le domaine agricole, faisant savoir, dans ce sens, que ce projet, dont le coup d'envoi avait été donné il y a deux années par le roi Mohammed VI, vise l'irrigation d'une superficie de plus 30 mille hectares dans la plaine de Saïs, à partir du barrage M'dez dans la province de Sefrou.

Selon lui, ce projet consiste en le transfert des eaux du barrage M'dez sur une distance de plus 60 km via des canaux nouveaux et avec l'utilisation de nouvelles technologiques en matière d'irrigation, à même d'assurer efficacité et économie d'utilisation de l'eau et la construction d'un adducteur qui permettra d'accroître la productivité, la diversification du produit agricole, la création de postes d'emploi et l'intégration de la jeunesse.

Ce prix est également le couronnement du partenariat liant le ministère et la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement, ce qui a permis de financer ce projet et de bénéficier du don du Fonds Vert Climat doté de 32 millions dollars, a-t-il ajouté.