Les Marocains utilisent de plus en plus les cartes bancaires

5437685854_d630fceaff_b-
184
Partager :

Les sites marchands et sites des facturiers affiliés au Centre monétique interbancaire (CMI) ont réalisé 8,3 millions d'opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 3,3 milliards de dirhams (MMDH) en 2018.

Ces sites ont enregistré une progression de 25,4% en nombre d’opérations et de 24,4% en montant par rapport à 2017, fait savoir le CMI dans son rapport sur l’activité monétique marocaine, publié sur son site web.

Les paiements en ligne par cartes bancaires marocaines et étrangères sur les sites marocains se répartissent, en termes de volume, essentiellement sur les opérateurs Télécom (23,7%), les compagnies aériennes (21,9%), les régies (Electricité, Eau) (29,5%), les services gouvernementaux (10,2%) et les hôtels (4,5%), précise la même source.

Le rapport fait également état d’une évolution du nombre des opérations de l’activité des cartes marocaines de 25,1% à 8,1 millions de transactions en 2018, pour un montant global de 3 MMDH, en hausse de 23,3%.

Pour ce qui est de l’activité des cartes étrangères, elle s’est améliorée de 46,3% en nombre d’opérations à 173.164 transactions durant l’année 2018 et de 37,7% en montant à 275,6 millions de dirhams (MDH), indique le CMI, relevant que les paiements en ligne par ces cartes sur les sites marocains se répartissent, en termes de volume, principalement sur les hôtels (49,4%), les agences de voyage (11,1%) et la location de véhicules (8,9%).

Ainsi, l’activité reste très fortement dominée par les cartes marocaines à hauteur de 97,9% en nombre de transactions et de 91,6% en montant, souligne la même source.

Par ailleurs, le rapport fait savoir que les commerçants et eMarchands affiliés au CMI ont enregistré, durant l’année 2018, 68 millions d’opérations de paiement, par cartes bancaires marocaines et étrangères, pour un montant global de 38,5 MMDH, en progression de 27,2% en nombre et de 20,6% en montant par rapport à 2017.

Les paiements par ces cartes, en termes de volume, ont concerné notamment la grande distribution (19,1%), les hôtels (16,8%), les restaurants (10,3%), l’habillement (9,9%) et les stations (6,1%).