Les prix de 75 médicaments revus à la baisse

5437685854_d630fceaff_b-
340
Partager :

Le ministère de la Santé a décidé ce dimanche 16 juillet de réduire les prix de plusieurs médicaments dont 75 sont dédiés au traitement des maladies chroniques et de certains types de cancers, pour un taux de réduction atteignant jusqu'à 65% et ce, après avoir réduit, récemment, les prix de 54 médicaments

Une nouvelle mesure vient alléger la peine de plusieurs citoyens. En effet, cette réduction concerne en particulier les médicaments utilisés dans le traitement des maladies chroniques, telles que les maladies cardiovasculaires, l'hypertension artérielle, le diabète et quelques maladies infectieuses, inflammatoires et du système nerveux, outre des maladies psychiques, allergiques, du système digestif, ainsi que des antibiotiques et certains types de cancer, indique un communiqué du ministère.

Depuis la promulgation du décret 2.13.852 relatif aux conditions et aux modalités de fixation des prix des médicaments, le ministère a procédé à la réduction des prix de 3.729 médicaments, précise la même source, ajoutant qu'il a, récemment, réduit le prix de 54 médicaments pour un taux de réduction atteignant jusqu'à 46%.

Cette opération s'inscrit dans le cadre de la politique nationale de médicament du ministère, de manière à garantir un accès équitable aux médicaments et aux soins pour l'ensemble des citoyens, et une continuation de son processus de réduction des prix des médicaments, note le communiqué.

Le ministère a, par la même occasion, remercié les professionnels du secteur médical notamment les laboratoires, les entreprises de distribution, les pharmacies et tous les intervenants, pour leur implication dans cette initiative sociale qui vise à faciliter l’accès du citoyen au médicament et à alléger les dépenses de la couverture médicale et le coût des soins, outre la promotion de l'industrie médicale locale, et ce en harmonie totale avec les grands objectifs que le ministère s'est fixée dans sa politique nationale du médicament.