Maroc-Telecom s’allie à la BCP pour le financement de la 4G au Burkina Faso

5437685854_d630fceaff_b-
383
Partager :

L’opérateur historique de téléphonie au Burkina Faso, ONATEL-SA (Office national des télécommunications), filiale du Groupe Maroc-Telecom, a signé, mardi 19 mars à Ouagadougou, un accord de financement de 40 milliards de F CFA (plus de 61 millions d’euros) avec Banque Atlantique (filiale du Groupe Banque centrale populaire BCP) destiné à acquérir une licence télécoms qui lui permettra d’offrir des services 4G à ses 7,8 millions d’abonnés.


"Le réseau est prêt. Il reste à signer les cahiers des charges et remettre le chèque pour payer cette licence. Le premier produit qui sera lancé très rapidement, c’est la 4G. Nous avons une 4G qui est performante", a déclaré le directeur général de ONATEL-SA, Mohamed Naïmi, lors de la cérémonie de signature.

"Nous avons toutes les capacités techniques qu’il faut et toutes les compétences pour accompagner les clients dans la réussite du très haut débit", a-t-il, en outre, affirmé.

Opérateur des télécommunications au Burkina Faso, ONATEL-SA a connu, depuis le 17 avril 2018, une importante modification de la structure de son capital. Pour les actionnaires de référence, cette structure du capital accorde désormais 61% au Groupe Maroc-Telecom et 16% à l’État du Burkina Faso.