Omar Faraj : l’administration fiscale a toujours su s’adapter aux évolutions de son environnement

5437685854_d630fceaff_b-
334
Partager :

Dans son allocution à l’occasion des 3e Assises de la fiscalité, ce vendredi 3 mai à Skhirat, le patron de la Direction générale des impôts Omar Faraj s’est penché sur le rôle de l’administration fiscale dans le processus d’élaboration et de mise en œuvre des politiques fiscales.

« L’administration fiscale, contrairement à ce qu’on pourrait croire, n’a jamais été réticente au changement et a toujours su s’adapter et accompagner les évolutions de son environnement, souligne le directeur général des impôts ». 

Et d’ajouter : « Cette aptitude au changement est une garantie en soi que les problèmes de fond seront toujours posés sans concession et que les réformes seront menées à leur terme, de manière très volontariste ».

L’une des dimensions de ces changements est la transformation numérique que l’administration fiscale a récemment connue et qui a conduit à une transformation radicale de son mode de fonctionnement.

« La modernisation de l’institution fiscale constitue une condition  majeure de la réforme du système fiscal dans sa globalité. On peut élaborer le meilleur système fiscal dans les textes, mais si l’institution en charge de sa mise en œuvre dans la pratique ne suit pas, le risque est fort d’en voir tout le bénéfice gaspillé», indique le patron de la DGI ».