ONEE : Un programme de formation pour les cadres responsables Guinéens

5437685854_d630fceaff_b-
320
Partager :

 

Un programme de formation a été réalisé, du 3 au 8 juillet, par l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE) au profit des cadres et responsables Guinéens en vue de renforcer leurs connaissances professionnelles en matière d’assainissement liquide, de développement et d’exploitation des stations d’épuration des eaux usées.

 

Selon l’ONEE, l’objectif de ce programme est de permettre aux hommes et femmes guinéens d’être investis non seulement dans la réalisation du grand projet d'assainissement de la capitale Conakry mais d’en assurer le fonctionnement, l’exploitation et la durabilité permettant ainsi d’atteindre les objectifs escomptés. 

Un premier module de formation, réalisé par l’Office du 3 au 8 juillet 2017, a concerné des thèmes variés touchant aux différents aspects du renforcement des capacités tels que l’exploitation des installations et ouvrages d’assainissement, le contrôle qualité assainissement, la gestion commerciale du service d’assainissement ainsi que l’approche participative et la communication en rapport avec l’activité assainissement.

Au cours de cette formation, une visite d’installation d’assainissement a eu lieu le 5 juillet à la station d’épuration des eaux usées (STEP) en boues activées de la ville d’Ifrane, a fait savoir le communiqué, ajoutant qu’un atelier d’échange a été organisé le jeudi 6 juillet au siège de l’ONEE à Rabat pour présenter les résultats de la note de cadrage du projet d’assainissement liquide de la ville de Conakry qui définit les tranches prioritaires du projet afin de permettre de démarrer les travaux du projet avant la fin de l’année conformément aux engagements pris.

Cette initiative traduit la politique de coopération Sud-Sud prônée par le roi Mohammed VI et qui vise à soutenir les efforts de développement des secteurs de l’eau, de l’assainissement et de l’électricité en Afrique et par conséquent l’amélioration des conditions de vie et d’hygiène des populations, a indiqué la même source.

 

lire aussi