ONMT : 40 nouvelles dessertes aériennes prévues dès l’été 2019

5437685854_d630fceaff_b-
449
Partager :

La saison estivale 2019 verra l’ouverture de 40 nouvelles routes aériennes entre les principaux marchés émetteurs et les différentes régions du Royaume. Ces 85 fréquences hebdomadaires se rajoutent aux plus de 1 200 déjà existantes et représentent pas moins de 456 686 sièges additionnels, peut-on lire dans un communiqué de l’ONMT (Office national marocain du tourisme).

Ainsi, dès l’été 2019, 40 nouvelles routes aériennes seront programmées. Une bonne nouvelle qui atteste de l’attractivité de la destination Maroc dans ses principaux marchés émetteurs (France, Espagne et Allemagne) mais aussi en Turquie, en Italie et dans bien d’autres pays européens. Et si TUIFly suspend la route Charleroi-Essaouira, Ryanair a déjà répondu présente pour la reprendre.

Du Nord au Sud, le Maroc toujours plus proche

Si les nouveaux vols opérés concernent la France, l’Espagne et l’Allemagne (les principaux marchés émetteurs pour la destination Maroc), la Turquie, l’Italie, la Grèce, la Belgique, l’Autriche, la Hongrie et le Portugal voient également le nombre de routes et la fréquence des vols vers les principales villes marocaines augmenter.

Marrakech est la première destination concernée, avec la création de 19 nouvelles connexions. Elle est suivie par Tanger (6 connexions) et Fès (5 connexions). Le Nord avec Tétouan, et le Sud avec Agadir, Ouarzazate et Dakhla, bénéficient aussi de nouvelles connexions aériennes. C’est bien toutes les régions du Maroc qui gagnent en accessibilité.

Huit compagnies aériennes assurent ces nouvelles routes : Ryan Air, Easy Jet, Turkish Airlines, Air Arabia, Vueling Airlines, Transavia, Volotea et Condor.

A Essaouria, TUIFly se retire, Ryanair reprend la route

« Si la compagnie TUIFly a décidé de suspendre la route Charleroi-Essaouira durant l’été 2019, en avançant la forte pression exercée pour les compagnies aériennes durant la saison d’été et le besoin de mobiliser des appareils pour les routes les plus rentables, l’ONMT a réagi en approchant d’autres compagnies à même d’opérer sur cette route », peut-on lire dans un communiqué de l’Office.

A partir de la saison hiver 2019/2020, le partenaire Ryanair mettera en place un Charleroi-Essaouira à raison de 2 fréquences / semaine.

Ainsi la ville des Alizés bénéficiera, à partir de l’hiver 2019/2020, de 4 routes françaises : Orly (Transavia, 4 fréquences), Bordeaux (Easyjet, 2 fréquences), Lyon (Easyjet, 2 fréquences) et Marseille (Ryanair, 2 fréquences), auxquelles s’ajoute une route belge au départ de Charleroi (Ryanair, 2 fréquences).