Quel rôle pour le Compact dans les agendas de transformation économique collective de l’Afrique

5437685854_d630fceaff_b-
499
Partager :

Mohammed BOUSSAID, ministre de l’Economie et des Finances, a participé le mercredi 06 septembre 2017 à Accra, à la réunion des Ministres des Finances des pays du Compact With Africa (CWA).

Le CWA a été lancé suite à la conférence du partenariat G20-Afrique qui a eu lieu du 12 au 13 juin 2017 à Berlin et du sommet du G20 qui s’est déroulé du 07 au 08 juillet 2017 à Hambourg. Il a pour objectif d’aider les pays du pacte africain à améliorer leurs cadres macroéconomiques, commerciaux et financiers pour attirer l’investissement privé, renforcer leur gestion financière et celle relative à la dette du secteur public et encourager les investissements privés des pays du G20.

Les ministres des Finances des pays du CWA ont examiné lors de cette réunion, le rôle essentiel que le Compact peut jouer dans les agendas  de transformation économique collective de l’Afrique et la façon de surmonter certains défis de sa mise en œuvre. Ils ont été appelé à exprimer l’engagement et l’appui à l’agenda du compact, à évaluer les progrès réalisés à ce jour et à décrire les prochaines étapes, y compris un cadre d’apprentissage  par les pairs pour relever les défis communs au cours des trois prochaines années.

Cette réunion a été l’occasion pour les ministres des Finances des pays du CWA de discuter de la façon d’exploiter le compact avec l’Afrique, de s’assurer qu’une plateforme est en place pour l’accompagner et  le rendre durable grâce à l’investissement renforcé du secteur privé.

Les ministre des Finances ont veillé également à ce que le compact avec l’Afrique se traduise par une action sur le terrain et stimule l’investissement du secteur privé dans chaque pays du CWA.