Rabie Khlie : Le budget ONCF pour 2018 prévoit un chiffre d'affaires de 3,88 MMDH

5437685854_d630fceaff_b-
605
Partager :

Le budget ONCF pour l'année 2018 prévoit la réalisation d'un chiffre d'affaires de 3,88 MMDH, a indiqué, ce mardi 13 mars à Rabat, le directeur général de l'Office National des Chemins de Fer (ONCF), Mohamed Rabie Khlie

"Le budget ONCF pour l'année 2018 prévoit la réalisation d'un chiffre d'affaires de 3,88 MMDH et des investissements avoisinant 6,8 MMDH, dont 1,4 MMDH réservé au projet de la ligne à grande vitesse et 5,4 MMDH à la poursuite de la modernisation du réseau existant", a souligné Rabie Khlie à l'ouverture des travaux du conseil d'administration de l'ONCF.

Le budget de l'année 2018 a été conçu sous le signe d'une mobilisation générale pour achever les grands projets, préparer leur mise en exploitation et assurer la transition vers le prochain cycle de développement, a-t-il noté.

Après avoir passé en revue les performances de l'ONCF sur les plans économique, commercial, financier et technique, il a précisé que de telles performances ont été adossées à un programme d'investissements comportant des projets structurants qui sont aujourd'hui en phase d’achèvement.

Ces projets ont atteint des taux d'avancement importants, soit 95% pour le triplement de la voie entre Kénitra et Casablanca, 86% pour la désaturation du carrefour ferroviaire de Casablanca, 85% pour le doublement complet de la ligne Casablanca-Marrakech, 95% pour la sécurisation des emprises ferroviaires, 96% pour la nouvelle ligne à grande vitesse Tanger-Casablanca et 74% pour la construction des nouvelles gares ferroviaires, a-t-il fait savoir.

De son côté, le ministre de l'équipement, du transport, de la logistique et de l'eau, Abdelkader Amara a souligné que le Maroc s'inscrit dans une dynamique de développement de l'armature des différentes infrastructures de transport tous modes confondus et ce eu égard à la politique des grands chantiers initiée sous l'impulsion du roi Mohammed VI.

Cette dynamique de transformation concerne aussi le secteur ferroviaire comme en atteste les multiples projets structurants en cours d’achèvement, a-t-il relevé.

Dès leur mise en service progressive au cours du 2ème semestre de cette année, ces projets vont améliorer l'offre ferroviaire et la qualité du service, renforcer la sécurité et rapprocher les villes en réduisant les temps de parcours, a-t-il ajouté.

Par la même occasion, une exposition itinérante sur les projets structurants en cours de réalisation par l'ONCF a été inaugurée à la gare Casa-port. Cette exposition sillonnera du 14 mars au 25 mai, une dizaine de gares ferroviaires à travers le royaume à raison d’une semaine par gare.

"Expo en gares" a pour objectif de partager avec le grand public l’envergure des projets faisant aujourd’hui du réseau ferroviaire un chantier à ciel ouvert de Tanger à Marrakech ainsi que leurs états d’avancement et les retombées attendues.