Réserves gazières de Tendrara : Bientôt la fin du suspens

5437685854_d630fceaff_b-
1894
Partager :

L’Office National des Hydrocarbures Marocains (OHYM) lancera une dernière étude pour déterminer le volume des réserves récupérables, ce après la publication des résultats préliminaires confirmant un potentiel non négligeable de réserves existantes par une société indépendante

Des experts de la société RPS Energy Consultants LTD ont déjà certifié l’existence d’un volume de réserves en place dans le puits TE-5 de 18 milliards de m3. Par ailleurs, ils ont indiqué qu’il faut attendre de voir si ce gisement est accessible pour une exploitation.

Depuis 2016, la société Sound Energy a foré trois puits qui sont le TE-6, le TE-7 et le TE-8. La société a déclaré que ces puits sont très prometteurs en termes de réserves. Sound Energy avait annoncé la probable découverte d’un gisement géant de plusieurs centaines de milliards de m3 en connectant les 8 puits en creusant d’autres.

Par ailleurs, par soucis de sécurité, une deuxième étude technique sera réalisée par les géologues et géophysiciens de l’ONHYM qui lancera une dernière phase de certification des réserves. Une fois que RPS Energy Consultants et l’ONHYM auront fini leurs certifications, ils pourront comparer leurs conclusions et faire une étude économique commune. Cette étude aura pour but d’évaluer le potentiel gazier exploitable et commercialisable.

Une source citée par Médias24 (https://www.medias24.com/MAROC/ECONOMIE/179511-Reserves-gazieres-de-Tendrara-La-certification-finale-de-l-ONHYM-sera-bientot-lancee.html) a indiqué qu’il est difficile de donner une date pour être fixé mais qu’ils sont à la dernière phase et que le verdict est donc imminent.

Une autre source de l’ONHYM a également confirmé à Médias24 le lancement « incessamment sous peu » d’une étude finale qui montrera « si les estimations de Sound Energy sont crédibles ou pas ». La même source a également révélé que cette étude sera lancée durant le premier semestre de 2018 pour une durée maximale de trois mois.

Un ancien ministre de l’énergie et des mines a également confié à Médias24 que le Maroc n’avait jamais été aussi proche d’une découverte majeure avant d’ajouter, par ailleurs, que les estimations de Sound Energy n’auront de l’intérêt que si l’ONHYM certifie que les réserves probables du puits TE-5 révélées par les experts sont certaines. Il a également exhorté à la prudence même s’il assure croire au potentiel gazier de Tendrara.