Résultats de l’étude du HCP sur le potentiel de diversification de l’économie marocaine

5437685854_d630fceaff_b-
477
Partager :

Le potentiel de diversification dont dispose l'économie nationale s’élève à 90%, dans les produits de nature brute, primaire et à faible contenu technologique, selon une étude du Haut-Commissariat au Plan (HCP), rendue publique lors d'une rencontre ce mardi 6 mars à Rabat

Cette étude portant sur le potentiel de diversification de l’économie marocaine et les nouvelles opportunités de sa croissance indique que le reste du potentiel de diversification nouveaux produits, au nombre de 180, serait de moyenne et haute technologie avec le tiers (66 produits) à concrétiser dans le long terme.

S'agissant de la dynamique des exportations marocaines, l'étude fait ressortir qu'elles sont dominées par les matières brutes, les produits primaires et les produits à faible contenu technologique, qui représentent 66% du total des exportations.

Par ailleurs, les produits stables, sur lesquels le Maroc a pu préserver ses avantages comparatifs, sont à 88% composés de matières brutes et de produits primaires et à faible contenu technologique, a noté le HCP, soulignant que l'amélioration de ces avantages comparatifs liée aux produits en transition a été réalisée à 94% dans la sphère des mêmes catégories de produits, soit des produits brut, primaire et à faible contenu technologique.

S'exprimant en marge de cette rencontre, le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami a souligné "l'impératif catégorique" d’une diversification du tissu productif de l'économie marocaine, afin d’améliorer l'épargne intérieure, à travers une plus grande distribution d’emplois et de revenus.

Il a, par ailleurs, appelé à l'amélioration de l'épargne nationale par une offre exportable "plus forte et plus compétitive", compte tenu du potentiel de diversification que recèle le tissu productif national en identifiant de nouvelles opportunités d’investissements productifs.

Dans ce sens, cette étude s’articule autour d’une analyse de l’offre exportable dont dispose l’économie nationale et évalue le potentiel de sa diversification à la lumière des "capabilités" productives contenues dans la structure actuelle du tissu productif national.

Son objectif consiste à identifier de nouvelles opportunités d’investissements productifs à partir d’une analyse se référant aux concepts de "l’espace produit" et de "la complexité économique" développés par les études de recherche récentes conduites par l’Université de Harvard.

Cette rencontre a porté sur la présentation du diagnostic de la complexité de l'économie marocaine et les opportunités du tissu productif national, ainsi que l’identification des amorces stratégiques possibles pour leur exploitation dans une vingtaine de branches d’activité.