SABCA et Sabena Aerospace s'allient dans la maintenance d’aéronefs militaires au Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
385
Partager :

Le partenariat entre les deux sociétés concerne les activités de maintenance, de réparation et de modernisation d’aéronefs militaires dans le Royaume.

Les groupes belges SABCA, à travers sa filiale marocaine, et Sabena Aerospace ont signé, lundi à Casablanca, un mémorandum d'accord portant sur le développement d'un partenariat sur les activités de maintenance d’aéronefs militaires au Maroc, au cours d'une cérémonie présidée par la Princesse Astrid, représentante du Roi des Belges Philippe.

L'accord met en place les premiers jalons d’un partenariat entre les deux sociétés sur les activités de maintenance, de réparation et de modernisation d’aéronefs militaires dans le Royaume.

Il a été signé par Raphaël Samson, directeur général de SABCA Maroc, et le directeur de Sabena Aerospace, Stéphane Burton, en marge du forum belgo-marocain, qui marque le lancement d’une mission économique baptisée "Doing business in Morroco".

S’exprimant à cette occasion, la secrétaire d’État en charge du commerce extérieur et représentant la région bruxellois lors de cette mission, Cécile Jodogne, a fait savoir que l’expertise de SABCA en matière d'aéronautique, soutenue et alimentée par sa filiale marocaine, permet clairement au Maroc et à la Belgique de se positionner économiquement et stratégiquement ensemble sur le continent africain dans le secteur de l’aéronautique.

Cette initiative "renforce ma conviction qu’il existe un énorme potentiel de collaboration économique mutuellement bénéfique pour nos deux pays. C’est d’autant plus pertinent pour Bruxelles, vu que nous avons fait du développement de nos exportations vers l’Afrique l’une des priorités de notre politique de commerce extérieur", a-t-elle indiqué.

Pour sa part, le directeur de SABCA Maroc a affirmé que le groupe, qui a démarré ses activités au Maroc en 2012, ambitionne développer ses activités dans le domaine de la maintenance de l’aviation militaire au Maroc en particulier dans la perspective de s’ouvrir sur le marché africain.

L’expérience acquise au travers de la filiale marocaine est positive grâce aux ressources humaines qualifiées et aux actions des pouvoirs publics qui encourageant le développement de l’industrie, a-t-il dit.

La première plateforme identifiée est l’avion de transport militaire Lockheed C-130, pour s’étendre dans un second temps à d’autres plateformes bien connues de la Sabca, telles que le F-16, l’Alphajet, le Mirage F1 et les hélicoptères Agusta A109.

De son côté, M. Burton, a souligné que cette offre combinée de deux grands spécialistes des avions militaires a pour objectif de permettre au Maroc de développer un partenariat stratégique à long terme avec un acteur industriel établi sur le sol marocain, afin d’optimiser la disponibilité opérationnelle de leur flotte et de renforcer l’expertise aéronautique marocaine.

Sabena entretient des liens forts depuis plusieurs décennies avec les professionnels de l’aviation marocaine, notamment avec la compagnie nationale Royal Air Maroc, qu’elle supporte dans différents aéroports de la zone Europe, Middle East et Afrique (EMEA), a-t-il relevé.

La Princesse Astrid, Représentante du Roi des Belges, se trouve au Maroc à la tête d’une forte délégation de son pays, composée de plusieurs ministres fédéraux et régionaux et quelque 400 opérateurs économiques représentant plus de 250 sociétés.