SIAM : lancement d’un centre italo-marocain des viandes rouges

5437685854_d630fceaff_b-
234
Partager :

Un centre technologique italo-marocain des viandes rouges a été lancé, mercredi 19 avril à Meknès dans le cadre du 12ème Salon International de l'Agriculture au Maroc (SIAM), avec pour objectif la formation des professionnels de la filière.

Fruit d’une collaboration entre l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), l’Agence italienne pour le commerce extérieur (ICE) et l’abattoir privé « Bio Beef », ce centre, basé à Meknès, vise à former 40 professionnels chaque année à travers le Maroc pour valoriser et développer la filière des viandes rouges.

L’Italie apportera à travers ce centre, dont le coût s’élève à 2,5 millions de dirhams, son savoir-faire en matière de technologies de transformation des viandes rouges.

Intervenant à cette occasion, le directeur général de l’ONSSA, Ahmed Bentouhami, a noté que ce centre intervient dans le cadre du contrat-programme signé entre le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, des eaux et forêts et les professionnels visant à développer la filière des viandes rouges en amont et en aval.

« Ce projet constitue une valeur ajoutée pour les professionnels marocains, qui vont bénéficier d’une formation intensive dans l’utilisation des machines pour la transformation des viandes rouges », a fait savoir  Bentouhami.

De son côté, le directeur de l’ICE du bureau de Casablanca, Giovanni Bifulco, a indiqué que l’Italie a accordé une subvention au Maroc pour l’acquisition de machines pour la transformation de viandes rouges, notamment la charcuterie.

« Ce centre de formation va permettre aux professionnels marocains d’être plus compétitifs à l’international », a déclaré Bifulco.  Pour cette année, le SIAM a choisi l’Italie comme invité d’honneur. Troisième pays agricole de l’Union Européenne (UE) et champion mondial de l’agriculture biologique, l’Italie est aujourd’hui un des pays leaders mondiaux de l’agriculture bio avec le plus fort taux d’exploitations agricoles biologiques en Europe.

Cette manifestation d’envergure, qui se veut une plateforme d’échanges économiques et un espace de réflexion prospective, a choisi cette année la thématique « Agrobusiness et chaînes de valeur agricole durables », pour souligner la nécessité des synergies entre les différents acteurs du secteur agricole marocain, aujourd’hui confrontés à une économie agricole mondiale en pleine mutation.

Pendant 6 jours, le salon offre un accès unique à la ruralité et aux produits du terroir du Maroc et des 66 pays présents sur place dont il valorise les produits et les traditions, à travers des espaces de dégustation. Les concours d’animaux de la ferme organisés chaque année suscitent également une forte affluence du public et en particulier de la jeunesse.