Signature d’un accord entre la BCP et l'ITFC

5437685854_d630fceaff_b-
478
Partager :

Cet accord a été signé en marge du forum d'affaires des États membres de l'Accord d'Agadir et des États d'Afrique de l'Ouest, membres de l'Organisation de la Coopération Islamique

La Banque Centrale Populaire (BCP) et la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) ont signé, ce jeudi 10 mai à Casablanca, un mémorandum d'entente en vue de soutenir les flux commerciaux régionaux entre les pays africains et arabes dans le cadre du '’Programme des Passerelles Commerciales Arabo-Africaines’’ (AATB).

Cet accord a été signé en marge du forum d'affaires des États membres de l'Accord d'Agadir et des États d'Afrique de l'Ouest membres de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI), qui se tient, jeudi et vendredi, à Casablanca.

Cet accord s'inscrit dans le prolongement de la première convention de financement de 40 millions d'euros, signée en juin 2017 avec l'ABI (Banque Atlantique), filiale bancaire de la BCP, basée en Côte d'Ivoire, présente dans 10 pays d'Afrique subsaharienne.

"Ce mémorandum d'entente a été construit sur la ferme conviction de notre stratégie mutuelle en matière de coopération régionale. Grâce aux solides réseaux régionaux de la BCP au sein des pays africains et arabes, nous pouvons étendre le financement ciblé pour soutenir les flux commerciaux régionaux, ce qui reflète exactement le mandat principal du programme AATB (Arab Africa Trade Bridges) », a commenté M. Hani Salem Sonbol, Directeur Général de l'ITFC.

Dans le cadre de ce mémorandum d'entente, la collaboration se fera en explorant les opportunités proposées par le programme AATB pour développer des interventions spécifiques ainsi que des composantes dédiées au financement du commerce et au développement du commerce, outre le renforcement du commerce entre les pays africains francophones et anglophones.

Pour sa part, Kamal Mokdad, Co-PDG de la BCP, responsable de la division International Global Banking a déclaré que ce mémorandum va permettre aux deux parties de combiner leurs expertises pour booster l'efficacité de l'activité commerciale sur les marchés Arabes et Africains. "Cette coopération stratégique sera reflétée dans la co-organisation des rencontres B2B en Afrique, le développement des activités commerciales dans de nouvelles zones géographiques et le soutien du financement participative au Maroc et en Afrique Subsaharienne", a-t-il ajouté.

Pour renforcer sa présence en Afrique, la BCP a récemment acquis une nouvelle banque sur l'île Maurice afin de pénétrer les marchés de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

L’ITFC est une entité autonome du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), créée dans le but de promouvoir le commerce entre les États membres de l'OCI et d'améliorer en fin de compte les conditions économiques et sociales des populations à travers le monde islamique.

Ce forum est organisé en vue de renforcer les flux commerciaux et d'investissement entre les pays Membres de l'Accord d'Agadir (Maroc, Tunisie, Égypte, Jordanie, Palestine et Liban) et les pays de l'Afrique de l'Ouest, membres de l’OCI.

La cérémonie d’ouverture a regroupé des représentants de plusieurs Institutions et Organisations, notamment du Centre International du Commerce (ITC), la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), le Bureau pour l’Afrique du Nord de la Commission Économique pour l’Afrique (CEA-AN), la Banque Africaine d'Import-Export (Afreximbank), la Banque Africaine de Développement (BAD), la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Attijariwafa Bank, de même que les Chambres de Commerce, les Organes de Promotion du Commerce, les Agences de Promotion des Investissements des Pays Membres des deux régions, ainsi que le Conseil des Affaires d'Agadir et l'Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).

Des réunions B2B seront organisées, à cette occasion, dans des secteurs spécifiques tels que l'agro-industrie, les produits pharmaceutiques, le coton/textile et peaux/cuir. Une session spéciale sera consacrée au développement du commerce et de l'investissement entre l’État de Palestine, les pays membres de l’Accord d’Agadir et les pays de l'Afrique de l'Ouest Membres de l’OCI.