Un magazine portugais consacre un spécial aux atouts touristiques du nord du Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
683
Partager :

Le magazine mensuel portugais "Volta ao Mundo" (tour du monde) a consacré, dans sa dernière livraison de février, un spécial dédié aux atouts touristiques des villes du nord du Maroc

"Maroc : entre le passé et l'avenir. Des villes du nord à la capitale spirituelle d'un pays en mutation", titre la publication en Une, mettant en lumière les potentialités touristiques des villes de Tanger, Tétouan, Larache et Assilah ainsi que les deux cités impériales Fès et Meknès.

Illustré de photos retraçant la richesse naturelle, historique et architecturale des villes marocaines, le magazine fait savoir que les villes notamment de la côte nord-atlantique marocaine de la région de Tanger-Tétouan sont connus pour leurs monuments historiques et saveurs authentiques mais aussi leurs expériences à découvrir.

Tanger, qui compte un million d’habitants, est l'une des régions économiques les plus importantes du pays, après Casablanca. Elle a fortement misé sur le tourisme, le secteur naval et l'industrie avec la construction d'un nouveau port commercial, poursuit l'auteur de l'article André Rosa. La même stratégie est adoptée dans d'autres villes de la côte atlantique comme Larache, située à 85 km au sud et où les activités principales sont l'agriculture, le tourisme, la production de bois et de sel, mais aussi la pêche, une activité millénaire pratiquée depuis l'époque de la civilisation phénicienne, qui date du VIIe siècle a.v JC.

La ville d’Assilah, qui était jadis un important port de commerce pour les Romains et les Carthaginois, est un témoignage vivant des ambitions territoriales de la couronne portugaise, a-t-il noté. Pour raconter l'histoire, il y a encore deux portes portugaises à travers lesquelles on peut entrer et sortir de la médina aujourd'hui: une dans le port et l’autre à Babar Homar, où l'on peut encore voir l’écusson portugais dans la partie intérieure de la ville.

A Fès, la deuxième plus grande ville avec plus d’un million d’habitants, est la plus ancienne cité du royaume classée patrimoine mondial par l’Unesco en 1981. Fondée pendant le IXè siècle, Fès est la plus ancienne des quatre villes impériales du Maroc. Elle abrite aussi l'université Al Qaraouine, la plus ancienne université au monde encore en activité, sachant qu'elle fut construite en 859 par Fatima al-Fihriya.