Décharge de Mediouna : La fermeture n’est pas pour demain

5437685854_d630fceaff_b-
1020
Partager :

Le Conseil de la ville prolonge le problème en attendant la solution

Ceux qui espéraient voire la décharge de Médiouna fermée pour toujours, doivent encore attendre et en supporter les relents pestilentiels pour au moins un semestre.

Au mois de juin dernier, le Conseil de la ville de Casablanca avait annoncé la fermeture définitive de la décharge, qui empoisonne la vie de ses riverains, pour le mois de décembre 2016. Il n’en est rien. Ce même Conseil de la ville vient de décider aujourd’hui même, en session extraordinaire, de laisser encore opérationnelle  la décharge de Médiouna pour six autres mois.

Ce report se justifierait pour le Conseil par le besoin de trouver une formule technique et financière pour la mise en place et la gestion d’une nouvelle décharge sur une superficie de 80 hectares.

Ainsi le gestionnaire délégué, en l’occurrence la société Ecomed pourra poursuivre son exploitation de la décharge en vertu de  l’avenant N°8 (n°35/2008) adopté ce mercredi par le Conseil de la ville  de Casablanca et qui prolonge de six mois (peut-être renouvelables) le contrat de gestion déléguée.

La décharge de Médiouna revêt une importance capitale pour la ville de Casablanca, mais se trouve confrontée à plusieurs problématiques.

Une journée d’étude sera organisée prochainement pour examiner toutes les questions relatives à ce site et permettre aux élus de proposer des solutions pouvant contribuer au développement de cette décharge.