El Othmani participe à une journée d’information de l’ONEE

5437685854_d630fceaff_b-
600
Partager :

Le chef de gouvernement, Saad Eddine El Othmani a rassuré, ce mercredi 7 février à Rabat, les citoyens sur la potabilité de l'eau provenant du barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah, saluant les efforts consentis par les responsables et les compétences marocaines pour assurer un traitement des eaux conforme aux normes nationales et internationales en vigueur

Lors d'un point de presse donné dans le cadre d'une journée d'information, initiée par l’Office National de l’Eau et de l’Electricité (ONEE), en partenariat avec le secrétariat d’État chargé de l'Eau, en vue de permettre aux organes de presse de visiter les installations de production d'eau potable à partir du barrage Sidi Mohammed Ben Abdellah (près de Rabat), El Othmani a affirmé que cette eau, traitée par la station de Bouregreg, est soumise à un contrôle rigoureux de la part du personnel de l'ONEE, saluant l'abnégation de ces derniers et leur sens aigu de citoyenneté.

Dans ce sens, El Othmani a mis en exergue le processus complexe et efficient par lequel passent les eaux destinées à la consommation et les tests et analyses prévus dans le cadre du travail de contrôle, pour assurer, en fin de compte, une eau potable et de qualité, précisant qu'il s'agit là d'une denrée vitale directement liée à la santé du citoyen.  A ce propos, il a évoqué le travail accompli par le laboratoire central de contrôle de la qualité des eaux relevant de l'usine de traitement, soulignant que cette structure, "qui est une fierté pour le royaume", veille à assurer la qualité de l'eau à chaque étape du traitement, conformément aux normes de qualité internationales et aux standards de l'OMS et en coordination avec le ministère de la santé.

Il s'est également félicité de l'organisation de cette journée qui se veut une opportunité pour dissiper les doutes quant à la qualité des eaux du barrage qui alimente la bande littorale Salé-Casablanca et d'informer l'opinion publique sur les étapes de traitement de l'eau provenant de cette installation hydraulique majeure.

Pour sa part, la secrétaire d’État Chargée de l’Eau a affirmé que les eaux produites à partir du Barrage Sidi Mohammed Ben Abdellah sont traitées selon les normes en vigueur au niveau national et international. Ces eaux sont contrôlées par les plus grands laboratoires nationaux certifiés par la norme de qualité ISO 9001 et accrédités par le certificat ISO 17025 relatif aux exigences générales concernant la compétence des laboratoires d’étalonnages et d’essais, a-t-elle ajouté.

La secrétaire d’État a rappelé que le barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah est une installation hydraulique majeure qui contribue à l'alimentation d'environ 8 millions d'habitants, avec une capacité de retenue estimée à 900 millions m3 et un volume de remplissage atteignant 700 millions m3. De son côté, le directeur général par intérim de l’ONEE, Abderrahim El Hafidi a assuré que l’eau produite à partir du barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah passe par plusieurs étapes de traitement et ce, à partir de la tour de prise d’eau, qui fait l’objet d’un contrôle rigoureux à tous les niveaux, jusqu’à sa livraison aux distributeurs.

Dans une déclaration à la presse, El Hafidi a affirmé que le contrôle de la qualité des eaux est effectué conformément aux normes de qualité de l’eau au niveau des réseaux de distribution publics et celles relatives aux eaux de boisson.

L’objectif de cette journée d'information consiste à permettre aux organes de presse de s’enquérir sur place des étapes de traitement et de production de l’eau potable, ainsi que du processus du contrôle de sa qualité.

Le programme de cette journée d’information prévoit également une visite aux installations de stockage et de production de l’eau potable au niveau de la bande littorale Salé-Casablanca, au barrage Sidi Mohammed Ben Abdellah, à la station de traitement des eaux du Bouregreg et au laboratoire central de contrôle de la qualité des eaux.