Lancement à Rabat des travaux de la conférence nationale Post COP22

5437685854_d630fceaff_b-
247
Partager :

Les travaux de la première conférence nationale Post COP22 ont été lancés, ce vendredi 26 mai à Rabat, sous le thème "Action Climat Maroc post COP22", en présence du chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani et de plusieurs ministres et représentants du corps diplomatique au Maroc et de la société civile.

Dans une allocution à l'ouverture de cette rencontre, El Othmani, a souligné qu'en abritant la COP22, le Maroc s'est distingué à l'échelle internationale dans la lutte contre les changements climatiques, qui concerne l'avenir des générations montantes et de l'humanité entière, saluant le rôle pionnier du roi Mohammed VI dans ce dossier ainsi que sa vision qui a hissé au haut niveau les aspirations et les engagements du Maroc à l'échelle internationale.

El Othmani a, de même, salué les efforts déployés par l'ensemble des acteurs qui ont contribué à la réussite de cet événement planétaire, qui s'est déroulé du 7 au 18 novembre dernier à Marrakech, ainsi que leur contribution dans la mise en place de la stratégie nationale du développement durable 2016-2030, qui constitue aujourd’hui une partie des engagements du Maroc pour la réalisation des objectifs de la COP22.

Il a, également, réitéré l'engagement du gouvernement à mettre en oeuvre cette stratégie et à suivre ses différents programmes afin d'assurer un développement durable pour les générations actuelles et d'avenir, notant que cette rencontre revêt une grande importance étant donné qu'elle met en lumière les résultats de la conférence de Marrakech, l'avancement des négociations à l'échelle internationale, le leadership du Maroc dans ce domaine, et la stratégie nationale de développement durable.

Le chef du gouvernement a également rappelé que Maroc adopte aujourd'hui une nouvelle vision écologique et de développement durable, qui renforce la place du citoyen et de la société civile, réitérant l'engagement du gouvernement à impliquer la société civile dans les différents chantiers en cours, dans le cadre d'une démocratie participative conformément aux dispositions de la nouvelle constitution.

El Othmani a finalement appelé l'ensemble des partenaires nationaux et internationaux à œuvrer de concert afin de réussir les étapes à venir et d'aller en avant afin d'atteindre les objectifs du Maroc en matière de lutte contre les changements climatiques, qui consistent à réduire à 42 % les émissions des gaz à effet de serre à l'horizon 2030.

Organisée par le secrétariat d'Etat chargé du développement durable, sous le patronage du roi Mohammed VI, cette conférence connait la participation d’environ 450 personnes représentant les administrations et établissements publics, le secteur privé, les élus, les institutions de recherche et les acteurs de la société civile, ainsi que des représentants de pays africains et d’organisations internationales et bailleurs de fonds.

Elle a pour objectif de rappeler les résultats de la 22ème conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22), tenue à Marrakech, et de faire le point sur les négociations climatiques, ainsi que l’Agenda de l’action.

Elle vise aussi à ouvrir un débat institutionnel sur les moyens de mise en œuvre selon une feuille de route nationale intégrée capitalisant sur les acquis du Maroc en matière d’environnement et de développement durable.