Le "Green Africa Innovation Booster", en juillet prochain à Marrakech

5437685854_d630fceaff_b-
218
Partager :

Le "Green Africa Innovation Booster" sera organisé les 12 et 13 juillet 2017 à Marrakech, à l'initiative de l'Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN)

L’événement aura lieu en collaboration avec la KIC InnoEnergy de l’Institut Européen d’Innovation et de Technologie, avec pour objectif majeur de rapprocher les chercheurs, les startups et les industriels africains et internationaux du secteur de l’innovation en énergie durable.

Il s’articulera autour de quatre piliers, à savoir des conférences sur l’innovation et le financement des startups, un village de l’innovation durable (GREEN TECH VILLAGE), des sessions de réseautage et un concours pour primer la recherche et l’innovation dans les domaines des énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, les réseaux intelligents, la mobilité durable et la ville africaine du futur, indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Le Green Africa Innovation Booster vise à faire de l'Afrique une plateforme de l’innovation, en encourageant l'esprit de créativité verte dans toute la communauté Africaine.

A travers cet événement, IRESEN entend encourager l'excellence dans les énergies propres et vise à soutenir la recherche et l'innovation en Afrique.

Les stratégies et les modèles réussis de l’innovation des quatre coins du monde seront présentés et des séances de pitching seront organisées pendant deux jours, avec plus de 100 start-ups en provenance d'Afrique, d'Europe, d'Asie et d'Amérique.

Un jury international sélectionnera les trois startups les plus innovantes, le meilleur projet novateur de R&D ainsi que les meilleures thèses de doctorat.

Le village de l’innovation "Green Tech Village" offre, quant à lui, des espaces d’exposition aux startups et incarnera un carrefour d’échange et de rencontre entre les startups, les industriels et les chercheurs. Le délai de soumission pour la compétition de l’innovation est le 10 Juillet 2017, ajoute le communiqué.