Le Maroc et le Japon discutent de la sécurité énergétique

5437685854_d630fceaff_b-
622
Partager :

La sécurité énergétique a été au centre d’entretiens, ce lundi 11 septembre à Rabat, entre le président de la commission d'agriculture et des secteurs productifs, Larbi Laraichi, et le président de la commission de l'énergie et des ressources naturelles à la Chambre des Conseillers du Japon, Genjiro Kaneko

Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des mécanismes d'échange d'expériences et d'expertises entre les deux Chambres des conseillers, a été l'occasion de mettre en exergue la qualité des liens d'amitié historiques entre les deux pays, basée sur la coopération mutuelle dans les domaines politique, économique, financier et culturel.

Lors de cette entrevue, les deux parties ont évoqué les compétences de la commission d'agriculture et des secteurs productifs, mettant l’accent sur le rôle du législateur marocain dans l’exécution des objectifs établis dans le cadre de la stratégie énergétique nationale et sur l’accompagnement du développement que connait le secteur énergétique, à travers le renforcement de l’arsenal juridique et la promulgation de plusieurs lois en la matière.

Kaneko a souligné, dans une déclaration à la presse, à l'issue de cette entrevue, que la sécurité énergétique est un enjeu commun pour le Maroc et le Japon, vu que la majorité de leur approvisionnement de l’énergie dépend de l’importation de l’étranger.

Il a, dans ce sens, fait savoir que cette visite au Maroc vise à mener des recherches sur le terrain dans les domaines de l’énergie nucléaire et renouvelable et la politique des ressources minérales, notant que cette visite fait suite à d'autres en France et en Espagne.

Par ailleurs, Kaneko s'est réjoui du fait que le Maroc vise à améliorer le taux d’autosuffisance électrique par l’exploitation de l’énergie renouvelable, tout en émettant le souhait de s’inspirer de la politique énergétique marocaine.

Il a également indiqué que cette rencontre est de nature à approfondir les relations entre les deux Chambres des conseillers dans le domaine de la politique énergétique.