Marrakech à l’heure de la mobilité durable

5437685854_d630fceaff_b-
2309
Partager :

Un projet pilote visant la promotion des motos électriques au niveau de la ville de Marrakech a été lancé samedi, à la cité ocre.

Fruit d’un partenariat entre la commune urbaine de Marrakech et le Conseil régional de Marrakech-Safi et la société de transport durable (EMOB), ce projet vise à promouvoir une mobilité durable sobre en carbone au niveau de la Région afin de répondre aux engagements du Maroc dans le cadre de sa contribution nationale déterminée qui vise à réduire la quantité des gaz à effet serre dans le secteur du transport, tout en offrant un bon service aux utilisateurs.

Il s’agit de la promotion des motocycles électriques à Marrakech où les motos constituent une part assez importante du trafic routier (près de 240.000 motos).

L'objectif du projet est de faire de Marrakech la plus importante plateforme Africaine dédiée à l'industrie de la mobilité durable et d’installer au sein de la région Marrakech-Safi d'un écosystème industriel dédié à la construction et à la commercialisation des véhicules durables.

Un parc 100% durable, à l’horizon 2040

La ville pourra ainsi devenir une vitrine et un modèle international pour la mobilité écologique. A l'horizon 2040 la Région Marrakech-Safi souhaite passer à un parc de deux roues 100 % durable.

Le projet, qui intervient suite à une étude de faisabilité réalisée dans le cadre du programme de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, vise à atteindre un objectif de 20.000 motos en circulation à l’horizon 2021 avec la réalisation d’une unité de production locale.

Le projet constitue une occasion pour faire de Marrakech une importante plateforme africaine dédiée à l’industrie du transport durable et contribuer à la mise en place d’un système écologique industriel dédié à la construction et la commercialisation des véhicules durables dans la région Marrakech-Safi.

Dans une allocution prononcée au nom de la Secrétaire d’Etat chargée du développement durable, à l’occasion de cette cérémonie organisée en marge du Grand prix de Marrakech des voitures électriques (Formula E), le Directeur régional de l’environnement de Marrakech-Safi, Nourreddine Brine, a souligné que le lancement de ce projet intervient dans un contexte marqué par le coup d’envoi de la Stratégie nationale de développement durable qui représente un cadre de référence pour toutes les politiques publiques en vue de relever les défis relatifs notamment à une transition vers l’économie verte et la lutte contre l’impact des changements climatiques.

Il a en outre, relevé que le secteur du transport contribue par 14,7 % dans les émissions des gaz à effet de serre, ce qui a poussé le secrétariat d’Etat à l’inscrire parmi les priorités de la Stratégie nationale de développement durable.

Et de rappeler que la ville de Marrakech s’est déjà inscrite dans ce concept et plusieurs actions et mesures sont entreprises à savoir l’acquisition des bus électriques alimentés par l’énergie verte produite par la station solaire, les vélos libre-service, la promotion des voitures électriques, qui contribuent à faire de Marrakech un modèle de la ville durable.

La transition vers ce concept de mobilité durable offre également de grandes perspectives économiques dont le renforcement de l’attractivité d’investisseurs et industriels spécialisés en construction automobiles/motos, la création d’emplois grâce à l’installation des entreprises et prestataires de services innovants du secteur énergétique, et l’opportunité de drainer un financement international dans le cadre des efforts d’atténuation des émissions des gaz à effet de serre et du transfert technologique.

Le Directeur Général d’EMOB, Mohamed El Baroudi, a relevé pour sa part, que le challenge de la société était d’implémenter une solution de mobilité deux roues durable dans la région Marrakech-Safi en tant que projet pilote, un modèle qui pourrait être déployé par la suite à l’échelle nationale.

M. El Baroudi a souligné que EMOB souhaite construire un puissant écosystème intégré, agile et rapide grâce à des partenariats locaux et internationaux.

EMOB, une joint-venture portée par l’opérateur industriel local IMPRERIUM HOLDING et Allianz SE, a pour ambition de faire de Marrakech la plus importante plateforme africaine dédiée à l’industrie de la mobilité durable, a-t-il indiqué.