« Pikala Binatna » : les cyclistes sont de retour à Marrakech

5437685854_d630fceaff_b-
394
Partager :

Marrakech est à l’heure de l’écologie depuis l’organisation de la COP22 en novembre dernier. D’ailleurs, les partisans du vélo, alternative économique à la voiture, se font de plus en plus nombreux dans la ville ocre. C’est de là qu’est né le nouveau concept  Pikala Binatna, fruit d’une collaboration maroco-néerlandaise, qui a pour objectif majeur de sensibiliser la population marrakchie, ainsi que les touristes, sur les bienfaits de ce moyen de transport.

Le vélo est en train de faire son grand retour dans la ville ocre, grâce à l’initiative de la fondation néerlandaise et l’association marocaine Pikala.  Le nouveau concept du « jardin des vélos », qui a reçu l’appui de la Mairie de Marrakech, ainsi que le soutien institutionnel du comité de direction de la COP22, s’inscrit dans la logique de la dernière étude effectuée par l’agence européenne pour l’environnement qui a attesté qu’on était enclin de réduire de 10 fois nos émissions de serre en se déplaçant à vélo.

L’association a créé un jardin des vélos précisément au quartier Daoudiate pour inciter les habitants à réparer, entretenir et orner leurs bicyclettes, sachant que 21% des déplacements à Marrakech se font à vélo. Des rencontres de sensibilisation sur la sécurité routière et des ateliers durables sur la réparation des bicyclettes figurent également sur l’agenda de l’association.

Selon une responsable de l’association Pikala, l’objectif de ce projet est de familiariser les adolescents et les enfants avec la pratique de la bicyclette, notamment les filles qui vont recevoir des cours pour apprendre les techniques de pilotage en VTT.

Par ailleurs, l’association Pikala a également lancé un concept intitulé « Pikala Binatana » visant à partager le plaisir du vélo en groupe. Grâce à l’appui de l’INDH et de l’association Grand Atlass, l’association a pu acquérir  4 vélos ayant la capacité de supporter 9 passagers dans le but de participer à la promotion de la ville Marrakech comme destination touristique écologique.

Pour « Pikala », la bicyclette est une solution d’avenir qui connait un essor considérable dans la ville de Marrakech. En Encourageant le vélo, l’association incite la population à participer énergiquement à l’édification d’une ville saine, citoyenne et durable.

lire aussi