Russie-environnement : 278 mille infractions, 2000 affaires pénales et 12 milliards $ de dommages

5437685854_d630fceaff_b-
448
Partager :

Moscou– Le montant total des dommages engendrés par la violation des règles de protection de l'environnement en Russie s’est élevé à 12 milliards de dollars en 2018, a affirmé lundi le procureur chargé de la supervision des enquêtes et de la recherche opérationnelle au sein du bureau du procureur général russe, Yegor Miroshnik.

''Rien qu’en 2018, 12 milliards de dollars de dommages et intérêts ont été enregistrés pour les crimes commis et la violation des règles de protection de l’environnement en Russie, principalement dans l’industrie forestière », a souligné le responsable lors d’une table-ronde.

Il a, cependant, relevé une baisse des crimes contre l’environnement en Russie au cours des dernières années, soulignant le travail des autorités afin de lutter contre la dégradation de l’environnement pour des fins commerciales.

« Nous avons noté ces dernières années une réduction des actes criminels à l’encontre de l’environnement. Ainsi de 2009 à 2018, le nombre de crimes environnementaux enregistrés dans le pays a presque diminué de moitié », a relevé M. Miroshnik.

Il a indiqué que la justice russe a intenté en 2018 environ 25.000 actions en justice en réparation de dommages environnementaux pour un montant total de 3 milliards de roubles.

Près de 278.000 infractions à la loi de protection de l’environnement ont été enregistrées en 2018, a relevé le responsable, ajoutant qu’elles avaient débouché sur l’ouverture de 2000 affaires pénales.