Une chaine de télévision américaine parle de la révolution des énergies renouvelables au Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
1805
Partager :

La chaine de télévision américaine "Northwest Public Television", basée dans l'Etat de Washington, a mis en avant la « révolution » des énergies renouvelables que vit le Maroc, à la faveur de projets d'envergure lancés dans plusieurs parties du royaume.

Dans un article publié sur son site électronique sous le titre « Le Maroc et le grand rêve de l'indépendance énergétique », la chaine américaine indique que le royaume ambitionne de couvrir plus de la moitié de ses besoins en matière d'énergie à partir des sources d'énergie renouvelable.

« De nombreux pays investissent dans les énergies renouvelables, mais peu le font aussi vigoureusement que le Maroc », relève l'auteur de l'article Chris Bentley, notant que le royaume a mis en service en 2016 la première centrale "Noor I" du projet solaire "Noor-Ouarzazate", le plus grand complexe du monde.

Grâce à ce mégaprojet, le Maroc sera, dès 2018, en mesure de produire 580 mégawatts, ce qui reviendra à alimenter 1,1 million de marocains en électricité, et de réduire les émissions carbones de 760 000 tonnes par an, a-t-il précisé, relevant que le royaume veut atteindre 52% d'énergies renouvelables d'ici 2030.

Il a, en outre, fait observer que cet investissement dans l'énergie solaire concentrée va permettre de maximiser les ressources naturelles du pays et répondre à la demande croissante d'énergie.