Après l’ébola en Afrique, la légionellose tue sept personnes en Espagne

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-légionellose

Sept personnes sont mortes dans le nord-est de l'Espagne des suites de la légionellose. Après la terreur de l’Ébola en Afrique, la « maladie légionnaire » alarmera-t-elle l’Europe ?

La légionellose, également connue sous le nom de « maladie du légionnaire », est une infection respiratoire, causée par une bactérie d'origine hydro-tellurique. La maladie n'est pas contagieuse mais les réseaux d'eau douce naturels ou artificiels sont des milieux favorables au déploiement de sa bactérie.

Les services de santé ont déclaré, hier le 23 septembre, que cette infection a causé la mort de sept personnes en Espagne, à Ripollet, où la légionellose a commencé le 5 septembre causant depuis 7 morts et touchant une trentaine de personnes, comme l’a souligné un porte-parole du département de la Santé du gouvernement régional catalan.