Les altermondialistes ATTAC les Institutions Financières Internationales à Rabat

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-attacLa dette, un sujet qui taraude beaucoup de pays pauvres ou riches, les pauvres plus que les riches. Cette semaine, vendredi 18, ATTAC braquera ses projecteurs, vendredi le 18 avril, à la salle de formation de la Bibliothèque Nationale, à Rabat, sur le problème de la dette et l’implication des institutions financières internationales.

Ce deuxième séminaire international veut poursuivre le débat sur le bilan des Institutions Financières Internationales, leurs méthodes et leurs outils d’intervention. Les dettes n’étant qu’un outil au service des politiques d’austérité et de régression sociale sans précédents, selon les altermondialistes

Dans le monde entier, comme au Maroc en particulier, l’on doit se pencher sur les réponses et alternatives appropriées qu’on peut élaborer. En ce sens, l’audit de la dette apparait comme une nécessité démocratique face aux dettes qui appauvrissent et enchaînent les peuples, les dettes n’étant qu’un outil des politiques d’austérité et de régression sociale sans précédents, selon ATTAC.

Le débat qui aura lieu de 14h30 à 19h00, s’inscrit dans un contexte international marqué par la férocité des deux grandes institutions : Le FMI et la Banque mondiale. Lesquelles s’apprêtent, en effet, à célébrer en cette année 2014 leurs 70 ans d’existence, alors que la crise de la dette affecte aujourd’hui la plupart des pays de la planète, du Nord comme du Sud.

Au programme de cette rencontre,  deux grands axes : « la Dette et Institutions Financières Internationales » et « L’audit de la dette, une nécessité démocratique », et où il sera question du bilan des 70 ans du FMI et de la Banque Mondiale, L’Argentine, la dette, les fonds vautour ainsi que le procès de la BM, Les nouveaux outils du FMI et de la BM, le rapport de la Cour des comptes.

lire aussi