Les palestiniens se réconcilient : tiendront-ils ?

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-mahmoud-abass-hamas

 Le prochain gouvernement palestinien sera dirigé par le président Mahmoud Abbas et devrait être composé de technocrates et préparer des élections législatives et présidentielles. Entre l’OLP et Hamas …une autre étape commence ?   

Elles vivent depuis longtemps en « Etats » séparés. Pourtant, elles appartiennent à la même patrie, sous le même drapeau et avec le même nom. Les deux formations politiques les plus imposantes en Palestine ont tenté, pour la énième fois, de se rapprocher et de revenir à l’état normal des choses.  L’OLP et le Hamas viennent de signer un nouvel accord de réconciliation. Conclu dans la nuit du mardi 22 au mercredi 23 avril, cet accord stipule d’abord la constitution d'un gouvernement d'union « d'ici à cinq semaines ».

Et c’est Ismaïl Haniyeh, ex chef du gouvernement et actuel chef du « gouvernement » islamiste au pouvoir à Gaza, qui a donné lecture du communiqué final, sanctionnant ces longs pourparlers. Selon ce communiqué, le prochain gouvernement sera dirigé par le président Mahmoud Abbas et devrait être composé de technocrates et préparer des élections législatives et présidentielle.

Si mois après le vote de confiance du Conseil législatif palestinien (CLP, Parlement), les palestiniens iront aux urnes, pour choisir leurs représentants. Les Palestiniens tiendront-ils cette fois ?

En tout cas les Israéliens n’entendent le rapprochement pas de cette oreille. Les négociations de paix entre l'Autorité palestinienne et Israël, prévues le 29 avril courant se trouvent déjà compromises. Bien qu’Abbas affirme qu’il n’y a rien d’incompatible entre réconciliation avec le Hamas et les négociations avec Israël, Israël accuse Abbas d'avoir choisi « le Hamas et non la paix ». Benjamin Netanyahu, premier ministre israélien, a déjà annulé un rendez-vous pareil, mercredi dernier. Dans un communiqué rendu public, à l’occasion, il précise clairement que « quiconque choisit le Hamas ne veut pas la paix ». Une boucle est bouclée, une autre recommence…