Une femme trône enfin à la tête de l'OPEP

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-Diezani-Alison-Madueke Diezani Alison-Madueke, ministre nigériane des ressources pétrolières, a été élue ce jeudi 27 novembre à la présidence tournante de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. Selon un communiqué du secrétariat général de l’organisation, les pays de l’OPEP se sont réunis, ce jeudi 27 novembre à Vienne, pour élire Diezani Alison-Madueke à la présidence de l’Organisation pour 2015. A savoir qu’elle est ainsi considérée comme étant la première femme à assurer ce poste dans une organisation amplement masculine. La ministre nigériane des ressources pétrolières, né en 1960, année également de la création de l’OPEP dont elle est à la tête, depuis jeudi. Un tournant historique qui la consacre comme étant la première femme élue à la présidence du très influent cartel, parmi les chefs des délégations des douze pays membres. Pour rappel, Diezani Alison K.-Madueke était ministre nigériane des transports en 2007. Avant d’être déplacée au ministère des Mines et du Développement de l'acier en 2008. Ce n’est qu’en avril 2010 qu’elle a été élue ministre des ressources pétrolières. A savoir qu’en tant que ministre des ressources pétrolières, Alison-Madueke s’est engagée à transformer l'industrie du pétrole et du gaz du Nigeria, afin que tous les Nigérians puissent en bénéficier.