Algérie : Ould Abbas, oligarque, finit en prison à l’âge de 85 ans

5437685854_d630fceaff_b-
58
Partager :

Alger - L'ancien secrétaire général du Front de Libération National (FLN), parti au pouvoir en Algérie, Djamel Ould Abbes, a été placé, dimanche, en détention provisoire par la Cour suprême, rapporte la télévision publique "ENTV".

Ould Abbes est poursuivi en tant qu’ancien ministre de la Solidarité nationale pour "dilapidation de deniers publics, conclusions de contrats contraires à la réglementation, mauvaise utilisation de la fonction et falsification de procès-verbaux publics".

Dans cette même affaire, Said Barkat, également ancien ministre de la Solidarité nationale est concerné par les mêmes poursuites judiciaires, selon la même source.

Le parquet général près la Cour suprême avait engagé les procédures de poursuite judiciaire à l'encontre de Djamel Ould Abbes après qu'il eut volontairement renoncé à son immunité parlementaire.

Pour rappel, le Parquet général de la Cour d’Alger avait transmis au procureur général près la Cour suprême le dossier d’enquête préliminaire instruite par la police judiciaire de la Gendarmerie nationale d’Alger pour des faits à caractère pénal, à l’encontre de plusieurs ex-hauts responsables dont les anciens Premier ministres Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia.