Algérie: la trotskiste Louisa Hanoune en détention provisoire

5437685854_d630fceaff_b-
328
Partager :

Louisa Hanoune la secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT) algérien a été placée, jeudi 9 mai, sous mandat de dépôt par le procureur du tribunal militaire de Blida. « Louisa Hanoune est arrêtée pour ses positions politiques. Un communiqué de presse sera publié dans un petit moment », a dénonce le parti dans un court message.

Selon les médias publics algériens, Louisa Hanoune a été convoquée dans le cadre de l’enquête sur Saïd Bouteflika, Toufik et Tartag pour « atteinte à l’autorité de l’armée » et « complot contre l’autorité de l’État ».

« On reproche rien à Louisa Hanoune. Elle est convoquée en tant que témoin dans l’affaire. C’est ce qui est porté dans la convocation du tribunal », a expliqué Ramdane Youssef Tazibt, membre dirigeant du Parti des Travailleurs, dans une déclaration au site d’information algérien TSA.

« Louisa Hanoune était en contact avec Said Bouteflika dans le cadre du projet de la transition politique que le frère de l’ex-président voulait mettre en place », a expliqué une autre source sous couvert d’anonymat.

La télévision nationale avait montré à la mi-journée Louisa Hanoune, candidate aux trois derniers scrutins présidentiels, arrivant seule au tribunal militaire de Blida (au sud d'Alger), où elle avait été convoquée par un juge d'instruction militaire.

La télévision n'avait pas précisé sous quel statut elle était convoquée, mais son parti avait affirmé qu'elle l'était en tant que "témoin".

Pour le parti des travailleurs algérien, parti d'inspiration trotskiste fondé en 1990 fondé en 1990 lors de l'ouverture au multipartisme, cette incarcération est "une dérive gravissime, un acte de criminalisation de l'action politique indépendante et l'expression d'une volonté de mise au pas des militants et activistes par le pouvoir de fait"

"Il s'agit là d'une mesure contre le peuple algérien et sa mobilisation révolutionnaire entamée depuis le 22 février 2019", a ajouté le parti de Louisa dans un communiqué publié dans la soirée du jeudi 9 mai sur sa page Facebook.

Députée depuis 1997 et décrite comme une pasionaria, Mme Hanoune a été candidate aux élections présidentielles de 2004, 2009 et 2014, toute remportées au 1er tour avec plus de 80% des votes par Abdelaziz Bouteflika.

Elle a obtenu son meilleur score en 2009, en arrivant en 2e position avec 4,22% des voix et n'a rassemblé que 1% puis 1,37% des suffrages en 2004 et 2014.