Arrestation d'un présumé terroriste près de Barcelone

5437685854_d630fceaff_b-
283
Partager :

La police nationale espagnole a procédé, ce mercredi 12 juillet à Hospitalet de Llobregat, près de Barcelone (nord-est), à l’arrestation d’un homme pour "apologie du terrorisme, incitation à la haine pour des motifs religieux et xénophobes et appartenance présumée à une organisation terroriste".


L’homme est un ressortissant espagnol d’origine palestinienne, qui administrait un profil sur l'un des réseaux sociaux à travers lequel il diffusait de manière constante des publications d’apologie du terrorisme et d’appui aux organisations à caractère jihadiste, a précisé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué, ajoutant que l’enquête sur cet individu a commencé en octobre 2016 lorsque ce profil a été détecté.

Pendant plusieurs mois, la police a surveillé l’activité de cet individu sur les réseaux sociaux, de même qu’elle a maintenu un vaste dispositif de contrôle sur toutes ses activités, ce qui a permis aux agents de la police de constater un niveau élevé de radicalisation islamiste chez cette personne.

Le détenu est originaire d’un camp de réfugiés palestiniens au Liban et avait montré son fervent appui à des organisations terroristes comme Daesh, se considérant comme un disciple du cheikh salafiste radical Khaled Al-Rashed, qui se trouve actuellement en prison en Arabie Saoudite pour ses appels constants au jihad en Irak et contre l’Occident, a fait savoir encore le ministère.

Après l’arrestation de cet homme, la police a mené plusieurs perquisitions dans son domicile, qui ont permis la saisie notamment de deux ordinateurs portables, 4 téléphones cellulaires, de matériel informatique et de 1.600 euros en espèces.

Par ailleurs, depuis le 26 juin 2015, date à laquelle l’alerte antiterroriste a été portée au niveau 4, les forces de sécurité espagnoles ont procédé ou contribué à l’arrestation de 185 personnes considérées comme des terroristes jihadistes, lors d’opérations menées en Espagne et à l’étranger.