Blanchiment d’argent : 31 pays pour plus de 200 arrestations dans une opération mondiale

5437685854_d630fceaff_b-
423
Partager :

La Haye - Les autorités policières de 31 pays ont arrêté 228 personnes dans le cadre d'une opération mondiale de grande envergure contre le blanchiment d'argent, a annoncé mercredi l'agence européenne de police criminelle "Europol".

Cette opération, qui s'est déroulée de septembre à novembre derniers avec le soutien d'Europol et de l'Unité de coopération judiciaire de l'Union européenne (Eurojust), a également permis d'identifier plus de 3.800 "mules financières", qui servent d'intermédiaires pour transférer de l'argent obtenu illégalement, souvent vers d'autres pays, ainsi que 386 recruteurs, précise Europol dans un communiqué.

Par ailleurs, 1.025 enquêtes criminelles ont été ouvertes, tandis que 7.520 transactions frauduleuses de "mules financières" ont été déclarées par les banques et autres institutions financières, ce qui a permis d'éviter une perte totale de 12,9 millions d'euros, ajoute la même source.

Dans le cadre de cette opération, "Europol et Eurojust ont organisé diverses réunions opérationnelles et de coordination à La Haye afin de discuter de l'approche commune adoptée par chaque pays pour lutter contre la fraude financière", relève le communiqué.

"Au cours de cette action de trois mois, Europol a soutenu les opérations en aidant les autorités nationales à effectuer des vérifications croisées avec les bases de données d'Europol et à recueillir des renseignements aux fins d’analyses approfondies, tandis qu'Eurojust a contribué à accélérer et à faciliter l’exécution des ordonnances d’enquête européennes", explique Europol.

Relevant que les "mules financières" prennent parfois part à des activités de blanchiment à leur insu, Europol souligne l'importance de la sensibilisation contre ce type de fraude. Elle fait savoir, dans ce sens, que la campagne "#DontbeaMule" est lancée aujourd'hui dans toute l'Europe, afin d'informer les citoyens européens sur les modi operandi des recruteurs et sur les mesures à prendre pour éviter de prendre part à leurs activités criminelles.

 

lire aussi