Décès à Paris de Jacques Toledano

5437685854_d630fceaff_b-
259
Partager :

Jacques Toledano, président exécutif de la fondation du patrimoine culturel judéo-marocain et du musée du judaïsme de Casablanca, s’est éteint à Paris à l’âgé de 81 ans d’une crise cardiaque, apprend-on auprès de ses proches

Né le 8 février 1936 à Meknès, le défunt fut un entrepreneur de premier plan, mais également un homme de paix et de culture, grand acteur de la vie sociale au Maroc.

Personnage très respecté de la vie économique au Maroc, il fut désigné, à l’intronisation du roi Mohammed VI, parmi les neuf membres du comité des experts économiques. Feu Hassan II l’avait fait chevalier de l’Ordre du Trône en tant qu’industriel, puis fut promu par le roi Mohammed VI au rang d’Officier de l’Ordre du Trône.

Militant du rapprochement entre Islam et Judaïsme et pour la recherche d’une solution équilibrée au conflit du Moyen-Orient, il a participé à toutes les étapes des négociations ayant conduit à la signature des accords d’Oslo. Profondément patriote, enraciné dans son appartenance marocaine, mais aussi porteur d’une histoire et d’une spiritualité propre, Jacques Toledano aura, tout au long de sa vie, œuvré pour la valorisation de l’héritage judéo-marocain. Il est un des membres fondateurs de la fondation du patrimoine culturel Judéo-marocain et du musée du Judaïsme de Casablanca, qui agissent pour la préservation des mémoires, des traditions et des œuvres ainsi que pour la restauration de monuments historiques et de lieux de culte.

Le défunt sera inhumé ce mercredi 8 novembre à Paris.