Démantèlement en Espagne d'un réseau de culture et trafic de marijuana

5437685854_d630fceaff_b-
651
Partager :

La garde civile et la police nationale espagnoles ont procédé au démantèlement d’un réseau dédié à la culture et exportation illégales de marijuana au Royaume-Uni, lors d’une opération qui s'est soldée par l’arrestation de 31 personnes, la plupart d’origine chinoise, a indiqué ce vendredi 4 Aout le ministère de l’Intérieur

Cette opération, menée avec l’appui de fonctionnaires de l’agence fiscale espagnole, a permis également la saisie de 30.000 plants de marijuana cultivés dans 15 plantations intérieures (indoor), grâce à 21 perquisitions simultanées dans des bâtiments industriels et maisons de luxe, répartis dans huit provinces espagnoles, a précisé la même source dans un communiqué.

Dans la première phase de l’opération, les agents ont découvert 6.500 plants dans deux maisons et un bâtiment industriel, ainsi que 36,7 kg de marijuana prête pour la consommation.

Plus tard, les enquêteurs ont saisi 22.000 plants ainsi qu’une somme de 45.000 euros, un pistolet semi-automatique de calibre 9 mm, 92 cartouches du même calibre et un compteur de billets de banque.

Ce réseau, bien organisé, utilisait des documents falsifiés pour acquérir des véhicules et louer des maisons et entrepôts, ce qui rendait difficile sa localisation, de même qu’il disposait de son propre système de sécurité, un groupe de ressortissants ukrainiens dotés d’armes à feu et chargés de protéger les membres du réseau contre les attaques des bandes rivales.

Le réseau comptait aussi avec un vaste réseau de distribution de drogue, y compris via des entreprises de messagerie, et était même couvert par un système d’assurance contre les pertes subies en raison des interventions policières.