Des journalistes français n‘ont pas reçu de visa pour accompagner Macron en Algérie

5437685854_d630fceaff_b-
250
Partager :

Le Monde, Le Figaro, Libération, Mediapart et une douzaine d'autres médias français n'ont pas reçu de visas pour couvrir la visite du président Emmanuel Macron en Algérie qui  a eu lieu ce mercredi 6 décembre

"La majorité des journalistes ont reçu leur visa, alors qu’une douzaine d’autres n’ont rien reçu", ont déclaré à Reuters des sources proches de l'Elysée.

L'ancien porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a qualifié la situation de "préoccupante".

"Je pense que c'est logique que les médias français accompagnent le président", a-t-il déclaré. Et de poursuivre : "nous ne pouvons pas imposer au pays qui nous accueille une politique particulière, mais je vous le dis très clairement, vous avez tout à fait le droit d'accompagner le président de la République française dans son voyage".

Pour rappel, en avril 2016, les journalistes du Monde et du Petit Journal se sont vu refuser un visa pour un voyage à Alger avec le premier ministre Manuel Valls. Peu de temps auparavant, les autorités algériennes avaient accusé certains journaux français de saper l'honneur et le prestige du président Bouteflika.