Erdogan attendu mercredi à Téhéran pour discuter du référendum au Kurdistan irakien

5437685854_d630fceaff_b-
432
Partager :

Le président turc Recep Tayyip Erdogan effectuera, ce mercredi 4 octobre, une visite à Téhéran avec le référendum d'indépendance organisé dans le Kurdistan irakien à l’ordre du jour de ses discussions avec les responsables iraniens

Le référendum illégitime du district Nord de l’Irak sera en première ligne de son agenda de pourparlers avec le président iranien Hassan Rohani et avec le guide suprême Ali Khamenei, a indiqué le chef de l’Etat turc, ajoutant que sa visite s’inscrit dans le cadre de sa participation à la réunion du conseil stratégique de haut niveau entre les deux pays.

A l’issue de cette visite, les grandes lignes de la feuille de route seront plus claires pour la prochaine étape pour la Turquie, qui est en contact permanent avec les pays de la région concernant le référendum, a-t-il relevé.

Cette visite a été précédée, dimanche, par celle du chef d’état-major des forces armées turques, Hulusi Akar, en Iran pour entamer des pourparlers préliminaires avec ses homologues iraniens notamment sur des questions liées à d’éventuelles opérations conjointes contre l’organisation terroriste PKK, selon la presse locale.

Les deux parties devraient aussi discuter de la sécurité des frontières, de la lutte contre le terrorisme et des problèmes régionaux.

La Turquie et l’Iran se sont opposés au référendum, dans la région du Kurdistan irakien qui "menace la paix régionale et l’intégrité territoriale de l’Irak".

L’Iran a déployé, lundi, des chars et de l’artillerie près de la frontière avec l’Administration du gouvernement régional du Kurdistan irakien (KRG), après avoir annoncé tenir des exercices militaires conjoints avec les forces du gouvernement central irakien près de leurs frontières.

La Turquie a lancé, depuis le 18 septembre dernier, des manœuvres militaires près des frontières irakiennes, auxquelles ont participé des unités de l’armée irakienne.