Erdogan invite les dirigeants musulmans à tenir un sommet extraordinaire sur Al-Qods

5437685854_d630fceaff_b-
340
Partager :

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a invité, ce mercredi 6 décembre , les dirigeants des pays membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) à tenir, mercredi prochain à Istanbul, un sommet extraordinaire sur Al-Qods, a annoncé le porte-parole de la présidence Ibrahim Kalin

En sa qualité de président en exercice de l’OCI, le chef de l’Etat turc convoque un sommet extraordinaire de l’OCI pour permettre aux pays musulmans d’agir de façon unifiée face à ces développements (transfert de l’ambassade américaine à Al-Qods), a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse.

La veille, le président Erdogan avait averti le président américain Donald Trump que "Jérusalem est une ligne rouge pour les Musulmans".

"En tant que chargé de la présidence tournante de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), nous suivons de près cette affaire. Si une telle décision devait être prise, nous réunirions en urgence un sommet à Istanbul", a-t-il déclaré à l’adresse du président américain, avertissant d’aller "jusqu’à rompre nos relations diplomatiques avec Israël".

"Prendre une telle décision alors que les droits des Palestiniens sont bafoués tous les jours, qu’ils sont opprimés et que les répressions continuent, ne revient pas seulement à soutenir cette politique d’Israël, elle serait contraire au droit international et un coup dur à la conscience humaine", a-t-il ajouté.