Espagne : 8,5 millions de personnes en situation d'exclusion sociale

5437685854_d630fceaff_b-
337
Partager :

Madrid - Quelque 8,5 millions de personnes en Espagne, soit 18,4% de la population totale, sont en situation d'exclusion sociale, ce qui représente une hausse de 1,2 million de personnes par rapport à 2007, selon une étude de la Fondation des études sociales et de sociologie appliquée (FOESSA). 

Parmi ces individus, 4,1 millions se trouvent dans une situation d'exclusion sociale grave, précise cette enquête publiée mercredi, notant que 2,1 millions d'Espagnols, soit 800.000 ménages, vivent avec l'incertitude de se trouver sans-abri.

Le taux d'exclusion sociale atteint actuellement 16%, soit un niveau proche de celui d'avant la crise, qui était autour de 25%, a indiqué le secrétaire technique de Foessa, Raul Flores, cité par les médias, estimant que "les conditions de vie sont devenues pires qu'il y a dix ans".

Il a, toutefois, relevé que la classe sociale "intégrée", qui regroupe les personnes qui n'ont pas des difficultés pour mener une vie décente, s'est rétablie et représente désormais 48,4% de la population totale, soit 23 millions de personnes.

L'enquête révèle aussi que le logement est devenu actuellement le principal facteur d'exclusion sociale, faisant savoir que 14% des travailleurs dans le pays ibérique sont en situation d'exclusion sociale.

L'écart entre les sexes est aussi présent, puisque les chiffres montrent que les femmes sont les plus touchées par l'exclusion sociale, dans la mesure où elles doivent travailler 1,5 heure de plus par jour pour gagner le même salaire qu'un homme, et 2 heures de plus si elles sont des immigrées.