Italie/Racisme: Lazio contrainte à une amende 20.000 euros après les cris contre Balotelli

5437685854_d630fceaff_b-
504
Partager :

Rome - La Lazio Rome a été contrainte mercredi de payer une amende de 20.000 euros pour les cris racistes à l'encontre de l'international italien Mario Balotelli, lors du déplacement de l'équipe dimanche à Brescia.

Ce comportement raciste, malgré sa condamnation par les Biancocelesti comme émanant d'une "infirme minorité" de ses supporters dans un communiqué, ne leur a pas épargné la sanction.

Le club italien avait, par ailleurs, assuré qu'il allait "poursuivre en justice" les auteurs de ces actes qui ne cessent de prendre de l'ampleur en Italie.

L'organe disciplinaire de la fédération italienne de football avait mis le point concernant cet acte raciste, dont Balotelli a été victime, et avait demandé un supplément d'enquête afin de vérifier "la collaboration effective du club dans l'identification des individus impliqués" dans ces incidents.

Après les faits, Balotelli s'était directement adressé à l'arbitre Manganiello pour lui signaler des cris de singe et des insultes. L'arbitre avait brièvement interrompu le match pendant que le speaker lisait un message rappelant que la partie serait arrêtée si les incidents se poursuivaient.