L’Algérie accepte de reprendre ses migrants clandestins en Allemagne

5437685854_d630fceaff_b-
574
Partager :

En déplacement en Algérie, la chancelière allemande, Angela Merkel a affirmé avoir abordé durant sa visite la question des migrants clandestins algériens en Allemagne, indique le site algérien Tout Sur l’Algérie (TSA)

La chancelière a fait cette déclaration, ce lundi 17 septembre, lors d’une conférence de presse animée conjointement avec le premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, au centre international des conférences Abdellatif Rahal.

Lors de cette conférence de presse, le premier ministre a affirmé que l’Algérie récupérera « ses enfants », faisant référence aux 3700 personnes en séjour illégal en Allemagne.

TSA rappelle que ce dossier fait l’objet de négociations entre l’Algérie et l’Allemagne depuis 2015. Ahmed Ouyahia a déclaré, souligne TSA, qu’il y a des règles sur lesquelles l’Algérie est en « parfait accord avec les autorités allemandes ».

« Premièrement, il faut une identification pour savoir s’il s’agit d’Algériens. Nous le faisons très bien. Nous allons le faire à l’avenir d’une manière plus efficace puisque chez nous le fichier de l’identité est informatisé et les empreintes digitales sont numérisées. Cela va nous permettre d’aller plus vite. Deuxièmement, il y a au moins 700 laissez-passer auprès de nos missions consulaires en Allemagne qui attendent les concernés pour en bénéficier et revenir », a souligné le ministre.

Par contre, ajoute le journal, l’Algérie a fait savoir à l’Allemagne qu’elle n’accepte pas les vols charters avec tous les pays.

Ahmed Ouyahia a également assuré, toujours selon TSA, que son pays travaille en bonne entente avec le gouvernement allemand concernant le délai. « Nous tenons à évacuer le plus tôt possible ce dossier de nos relations qui sont marquées par l’excellence », a indiqué le ministre.