L'ambassadeur du Maroc à New Delhi met en avant les potentiels du Maroc

5437685854_d630fceaff_b-
264
Partager :

L'ambassadeur du Maroc à New Delhi, Mohamed Malki a mis en exergue les potentiels naturels et économiques du Maroc, les progrès réalisés par le royaume ainsi que les perspectives de coopération avec l'Inde dans plusieurs domaines

Le Maroc se distingue par l'abondance et la diversité de ses ressources naturelles et architecturales ainsi que la richesse de sa gastronomie du fait que la cuisine marocaine fait partie des cinq premières cuisines dans le monde, ce qui fait du Royaume une destination touristique privilégiée pour une grande partie de la classe moyenne indienne, a indiqué Malki dans un entretien avec le journal "The Statesman".

Le Maroc est un acteur régional clé, une puissance émergente en Afrique ainsi qu'une porte pour les sociétés indiennes désirant pénétrer les marchés africains, à travers le renforcement des coopérations bilatérales existantes, des relations et des nouveaux réseaux économiques et commerciaux, a-t-il ajouté.

Le royaume aspire à diversifier les domaines de coopération avec l'Inde et qui se concentrent actuellement sur les secteurs des phosphates et ses dérivés, et leur élargissement aux secteurs de l'agriculture, les industries pharmaceutiques, l'automobile, l'aérospatiale, la recherche, le développement, la technologie et la gestion des ressources en eau ainsi que la formation professionnelle, a-t-il souligné.

Après avoir fait remarquer que la visite du roi Mohammed VI à New Delhi pour assister au 3ème sommet du Forum « Inde - Afrique 2015" , avait donné une véritable impulsion à la coopération bilatérale dans divers domaines, il a indiqué que le roi et le premier ministre indien Modi ont décidé de relever le niveau des relations entre les deux pays à un partenariat stratégique.

L'ambassadeur du Maroc a, par ailleurs, souligné que les réalisations du Maroc relatives à la promotion, la protection et le renforcement des droits des femmes ainsi que la concrétisation du principe de la parité à travers les réformes ayant touché l'augmentation de l'âge minimum de mariage pour la femme, l'adoption de la responsabilité partagée du foyer entre l'homme et la femme, de l'égalité des droits de la propriété après le divorce, l'octroi de la garde des enfants à la mère, la restriction de la polygamie ainsi que l'octroi à la mère le droit de transférer sa nationalité à ses enfants quelle que soit la nationalité du père.

Malki a relevé que le Maroc poursuit ses efforts pour la réalisation du principe de la parité entre l'homme et la femme, ainsi que la garantie des droits de la femme et leur accès aux postes politiques et aux cercles de prise de décisions, rappelant à cet effet que neuf ministres femmes ont été nommées au sein du gouvernement actuel aux côtés de 14 autres femmes ambassadeurs du royaume dans plusieurs pays du monde.

Il a également mis l'accent sur les activités qui ont été organisées récemment pour commémorer les 60 ans de relations diplomatiques entre le Maroc et l'Inde qui ont réussi à instaurer une coopération solide et fructueuse en dépit de leur éloignement géographique.

L'ambassadeur du Maroc a également rappelé la célébration de l'événement "le Maroc -pays partenaire", dans le cadre de la 8ème édition du festival cinématographique "Jagran" organisé à New Delhi entre le 1er et 5 juillet dernier, et durant lequel plus de dix films marocains ont été présentés et qui seront diffusés dans 16 villes de l'Inde, exprimant à cet égard le souhait de recevoir plusieurs producteurs de films ainsi que plusieurs stars du cinéma indien au Maroc.