La FIFA proroge de 45 jours la suspension de l'ancien président de la fédération ghanéenne

5437685854_d630fceaff_b-
255
Partager :

Tout-au-long de cette période, il ne pourra désormais exercer ou s'adonner à aucune activité liée au football, tant au niveau national qu’international

La chambre d’arbitrage de la commission d’éthique de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a prorogé de 45 jours la suspension de Kwesi Nyantakyi, l’ancien président de la fédération ghanéenne de football (GFA).

La chambre de jugement du comité d'éthique a décidé de prolonger la suspension provisoire de Nyantakyi pour une période supplémentaire de 45 jours, a indiqué un communiqué, rendu public à Accra.

Tout-au-long de cette période, Nyantakyi ne pourra désormais exercer ou s'adonner à aucune activité liée au football, tant au niveau national qu’international, précise la même source.

La chambre de jugement du comité d'éthique avait décidé, le 8 juin dernier, de suspendre Nyantakyi pour une durée de 90 jours.

Des journalistes d'investigation avaient révélé, dans un documentaire "Number 12", diffusé à Accra, que le président de la fédération ghanéenne de football serait impliqué dans plusieurs délits de corruption présumés, mettant en jeu des millions de dollars de pots-de-vin.